cloaking seo definition techniques risques

Le cloaking est un terme utilisé dans le domaine SEO. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? À quoi sert-il ? Est-ce que cette technique est autorisée par Google ?

Pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article pour tout connaître du cloaking, sa définition, ses enjeux et ses risques.

Cloaking : c’est quoi exactement ?

Le cloaking (ou camouflage en français) est une technique SEO utilisée pour optimiser le positionnement de sites web dans les moteurs de recherche.

Le cloaking consiste à fournir un résultat différent selon le visiteur qui demande à consulter la page web.

S’il s’agit d’un utilisateur humain, il sera reconnu comme tel, et le contenu du site sur lequel il va atterrir ne sera pas le même que si la demande provient d’un robot.

S’il s’agit d’un robot d’exploration, le système de cloaking va s’adapter aux exigences du robot et lui présenter une page différente que celle qui sera montrée au visiteur.

Cloaking : les techniques de SEO

Comme nous l’avons vu dans le paragraphe précédent, en SEO le cloaking est un système qui envoie une page différente selon si elle est consultée par un visiteur humain ou par un moteur de recherche.

Le moteur de recherche arrivera sur une page bien plus optimisée (mais très peu agréable à lire), avec des codes sources spécifiques pour les moteurs de recherche, afin d’améliorer votre PageRank (meilleur positionnement dans les résultats de recherche Google).

Pour faire simple, cette technique consiste à leurrer les robots des moteurs de recherche en leur présentant un contenu qui ne correspond pas à celui vu par les visiteurs humains.

Le visiteur humain quant à lui, ne remarquera pas que le site web qu’il visite est équipé d’un système de cloaking. Il arrivera sur une page lambda avec le contenu adapté à sa demande.

Cette technique de Growth Hacking étant efficace mais risquée et controversée.

Plusieurs techniques de cloaking sont connues :
– Le cloaking sur user-agent : Cette technique vise à agir sur le contenu de la page en fonction du user-agent du visiteur.

– Le cloaking sur l’adresse IP : Cette technique consiste à détecter l’adresse IP des visiteurs (qu’ils soient humains ou robots).

– Le cloaking sur référer (dans le code) : Cette technique vise à saisir des mots clés dans des pages dédiés.

– Le cloaking du texte ou du bloc invisible : Cette technique consiste à écrire un texte très bien optimisé et le rendre invisible pour les visiteurs humains.

– Le cloaking sur l’hôte : Cette technique vise à identifier le visiteur d’après son serveur.

Risques : Cette technique est-elle interdite par Google ?

La pratique du cloaking est strictement interdite par Google. C’est pourquoi Google a mis en place des robots masqués qui explorent le web en se faisant passer pour des humains. Ensuite, il suffit de confondre les deux analyses pour détecter n’importe quelle forme de cloaking. Cette technique prend du temps, mais l’intelligence artificielle finira toujours pas vous retrouver.
Une fois que les robots ont retrouvé les utilisateurs de cloaking, Google n’hésite pas à sanctionner les sites qui ont recourent à cette pratique.

La sanction peut aller d’une simple rétrogradation dans le classement des résultats, jusqu’au blocage du site web en question temporaire ou définitif.

Contenu
Cloaking SEO : définition, techniques, risques
Nom de l'article
Cloaking SEO : définition, techniques, risques
Description
Le cloaking est un terme utilisé dans le domaine SEO. Voici un article pour tout connaître du cloaking, sa définition, ses enjeux et ses risques.
Auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.