Web

La veille stratégique : quel outil et pour qui?

La veille stratégique quel outil et pour qui
La veille stratégique : quel outil et pour qui?
Noter cet article

Qu’est ce que la veille stratégique ? Définition…

Après avoir hésité entre veille technologique ou encore veille informative, c’est finalement le terme de veille stratégique qui s’est imposé au fur et à mesure des années. Il fut d’ailleurs tout de suite adopté par le jargon du management.
La veille stratégique est une méthode tactique qui consiste à rechercher des informations utiles à une préoccupation stratégique propre à l’entreprise ou à l’organisation concernée.

Les grands domaines de veille stratégique

Il s’agit pour chacun d’entre eux d’une recherche, du traitement et de la diffusion d’une information. C’est en réalité le type d’information qui est différent et qui s’adapte selon les besoins et exigences de l’entreprise.
On trouve 7 grands types de veille:

  • – La veille commerciale: elle est relative à l’environnement commerciale de l’entreprise, donc de la surveillance des clients, des prospects, de la distribution et des fournisseurs.
  • – La veille marketing: elle est relative aux différents marchés et zones de démarchage de l’entreprise.
  • – La veille d’image: elle est relative à l’apparence, la e-reputation, la notoriété de l’entreprise ou de la marque.
  • – La veille concurrentielle: elle est relative à la surveillance des concurrents directs et indirects, actuels et potentiels.
  • – La veille technologique: elle est relative aux acquis scientifiques et techniques, aux produits et aux procédés de fabrications.
  • – La veille juridique: elle est relative à la réglementation à la législation en général.
  • – La veille sociétale: elle est relative aux différentes caractéristiques d’une société, c’est-à-dire le contexte socio-économique, politique, géopolitique et socio-culturel.

Quelles sont les qualités d’un bon veilleur?

Ce petit paragraphe est amusant; il semblerait que c’est en fait une liste de défauts qui fait les qualités du métier!
D’après Christophe Deschamps, en voici les essentielles:

  • La curiosité (cela va de soi; un veilleur se doit d’être curieux des thèmes qu’il surveille, où le travail serait alors bâclé.)
  • L’imagination, voire la rêverie (C. Deschamps nous l’explique: « qu’il s’agisse de repérer la source utile, de discerner l’information pertinente du bruit ou d’en tirer parti dans la phase d’analyse, l’individu à l’esprit étriqué, formaté, idéologisé n’a pas ici sa place ».)
  • La paresse ( on la cite pour une unique raison: le veilleur recueillant des informations pré-existantes, il ne produit pas l’article qu’il trouve, il utilise le travail du concepteur de l’article pour répondre à ses besoins. C. Deschamps renomme la paresse « l’intelligence rusée »).

Les Flux RSS: le meilleur ami du veilleur

Malgré l’émergence imposante des réseaux sociaux ces dernières années, il est important de ne pas oublier l’importance des flux RSS en matière de veille qui, en plus d’être efficaces, sont simples d’utilisation.

Laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.