Web

Jimoy, Bokigo, Ranopi et enfin Ragibo : l’évolution du site de streaming HD

ranopi ragibo streaming vidéos hd
Jimoy, Bokigo, Ranopi et enfin Ragibo : l’évolution du site de streaming HD
4.6 (92.73%) 11 votes

Un de sites de streaming HD le plus plébiscité par les utilisateurs suis une évolution sans pareil pour échapper aux blocages d’accès qu’il rencontre. Auparavant dénommé Jimoy, Bokigo puis Ranopi, le site de streaming vidéo HD est dorénavant connu sous le nom de Ragibo. Le fondement d’un site de mise à disposition d’un nombre impressionnant de vidéos en streaming hd est unique et pour le moins très apprécié des internautes du fait de sa grande simplicité et de l’absence de publicité. Néanmoins les actions des autorités dans le cadre d’Hadopi, visant à protéger les œuvres, imposent aux administrateurs de ce site de streaming de continuellement changer de nom et d’adresse ip. Retour sur le concept et l’historique de Ragido.

Jimoy, Bokigo, Ranopi et enfin Ragibo : le jeux du chat et la souris

Du fait des antécédents juridique et de saisies de serveurs de site de streaming ou de torrent qui ont fait beaucoup parler sur internet en 2017, les administrateurs de Jimoy ont choisi la case de la sureté depuis le début. En effet un véritable jeu du chat et de la souris est en cours entre les autorités juridiques, mandatées par les majors de l’industrie du disque et du cinéma, et les personnes mettant à disposition des sites permettant le partage illégales d’œuvres protégées.

En effet la justice peut réaliser des demandes de blocage des noms de domaines associés à des sites de streaming ou de peer to peer auprès des fournisseurs d’accès à internet (FAI), bloquant ainsi l’accès aux plus grand nombres des habitués. Google est aussi intervenue historiquement en supprimant le site de torrent T411 de ses résultats de recherche et en le marquant comme étant suspicieux lors de son accès depuis son navigateur Google Chrome.

Ainsi pour contrer cela, les administrateurs de sites change régulièrement leur nom et donc leur nom de domaine, rendant donc plus difficile la mise en place de ces actions de blocage du fait des lourdes et longues procédures administratives nécessaires à leur réalisation que nous pouvons imaginer.

Ainsi après avoir baptisée la première version de leur site Jimoy, le site de streaming hd a été rebaptisé Bokigo. Puis il est passé à Ranopi pour devenir plus récemment Ragibo. A chaque fois nous avons droit à un changement de nom de domaine et surement à un changement de localisation pour son hébergement.

Le concept du site de streaming hd Ragido

ragibo interface

Ragipo offre un concept unique et très appréciable pour ses utilisateurs. En effet le site de streaming de vidéos hd se distingue de ses concurrents par le fait de sa simplicité d’utilisation : aucune inscription n’est nécessaire et le visionnage est immédiatement accessible sans publicités.
Cela marque une grande différence parmi les autres sites proposant du streaming. Habituellement la monétisation de ce type de service fonctionne essentiellement par la publicité qui est utilisé de manière très importante et très envahissante. Des pop-up de toute les tailles usant de technique douteuse pour pousser au clic, des bannières publicitaires à caractère adulte en grand nombre, envoient souvent les internautes sur des sites leur proposant de télécharger des exécutables vérolés.

C’est sur ce point que Ragido se démarque vraiment de ses concurrents et prenant en considération l’expérience utilisateur. Pari réussi depuis la version dénommé Ranopi qui offre vraiment un espace simple d’utilisation et pour le moins sécurisant pour l’internaute. Tout est fait pour le fidéliser avec une interface simple et lisible appuyée par un contenu complet très régulièrement mis à jour et surtout en haute définition pour la grande majorité des vidéos.

ragibo streaming hd

Les risques d’utiliser des sites de streaming comme Ranopi ou maintenant Ragido

Pour rappel ou en guise d’introduction il est important d’expliquer le principe du streaming de vidéos. Il permet la lecture d’une vidéo de manière continue sans avoir besoin de la télécharger initialement. Ce principe de fonctionnement est très répandu sur internet, Il s’agit d’un procédé permettant la diffusion d’un flux de données en continu au fur et à mesure de sa réception, par exemple Youtube fonctionne sur ce principe. A l’inverse d’autres moyen existe comme le peer to peer et les torrents qui nécessitent eux de télécharger entièrement le fichier sur votre ordinateur avant de pouvoir le lire.  Le streaming est donc le moyen le plus simple d’utilisation et le moins risqué pour regarder illégalement des films ou des séries étant donné qu’à aucun moment vous ne serez en possession des fichiers du moins en apparence uniquement. Dernièrement les sites de streaming légaux ont vu leurs nombre d’abonnements exploser comme Netflix qui permet au plus grand nombre d’avoir un accès simplifié à un contenu très large pour un prix très accessible.

Utiliser des sites de streaming comme Bokigo, Ranopi ou maintenant Ragido vous fait courir un risque important selon les lois en vigueur. En effet la personne utilisant des services de streaming illégaux peut être considéré comme étant un receleur. En effet bien qu’aucune action de téléchargement n’est réalisé directement pour l’utilisateur, le principe du streaming reste le même. Le fichier est téléchargé de manière temporaire sur votre ordinateur au fur et à mesure de son chargement. Bien que vous n’ayez pas facilement accès au fichier, ce dernier existe pourtant bel et bien! A ce jour nous n’avons pas encore eu de cas d’internaute rappelé à la loi pour avoir consommé du contenu streamé. Cet état de fait n’empêche pas de voir déjà des mesures de protection supplémentaire se démocratiser même pour le néophyte comme l’utilisation de VPN ou de proxy sur le même principe que pour l’accès au darknet.

Pour finir, il me parait important de rappeler que le risque encouru par une personne mettant en ligne une œuvre protégée est de trois ans de prison associé à une amende de 300 000 euros! Le cas Streamiz est un véritable exemple avec plus de 83 millions d’amende et 2 ans de prison ferme.

 

Contenu
Jimoy, Bokigo, Ranopi et enfin Ragibo : l'évolution du site de streaming HD
Nom de l'article
Jimoy, Bokigo, Ranopi et enfin Ragibo : l'évolution du site de streaming HD
Description
Cet article retrace l'évolution du site Ranopi, dorénavant baptisé Ragibo et rappel les risques encourus pour l'utilisation des sites streaming de vidéos illégaux.
Auteur
Publié par
Jeremy

Laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.