Web

L’API Google Maps devient payante le 17 juillet 2018

Google Maps payant
L’API Google Maps devient payante le 17 juillet 2018
4.9 (97.5%) 8 votes

Google a annoncé depuis quelque temps une refonte totale de son activité Google Maps. La nouvelle plateforme Google Maps promet une API rationalisée, une expérience client simplifiée, un plan tarifaire unique avec facturation selon la consommation, un support utilisateur gratuit, une console de gestion unique et de nouvelles solutions pour des besoins industrielles. Mais qu’est ce qui se cache derrière cette bonne nouvelle ? À partir du 11 juin, vous aurez besoin d’une clé API valide et d’un compte de facturation Google Cloud Platform pour accéder aux principales API de Google Maps. Il vous faudra ainsi obligatoirement fournir des informations de facturation !

La nouvelle offre Google Maps

Google a ouvert Google Maps aux développeurs en juin 2005. L’activité des API Maps est restée en grande partie la même depuis, malgré les problèmes de cartographie résolus avec les API devenant de plus en plus complexes au vue de la quantité de données traitée. La plateforme Google Maps est censée répondre au problème des développeurs en évoluant au fur et à mesure de la croissance de leur activité (ou de leurs pics d’utilisation). Et bien sûr, les frais de Google vont évoluer en cohérence avec cela.

Les API de Google Maps aident les développeurs à créer des applications et des expériences basées sur la localisation. Cette version est destinée à rendre les API plus simples, plus faciles à utiliser et évolutives au fur et à mesure que votre projet prend de l’ampleur. Les changements sont conçus pour fonctionner avec votre API Key existant, aucun changement ne sera requis du côté du développeur.

Google a rationalisé 18 API Google Maps individuelles en trois produits de base, sur la base de ce qu’il estime être les cas d’utilisation les plus courants par les développeurs : Cartes, itinéraires et lieux. Voici la répartition des trois :

  • Cartes :Aide les développeurs à créer des expériences personnalisées et agiles qui apportent le monde réel aux utilisateurs par le biais de cartes statiques et dynamiques, d’images Street View et de vues à 360 degrés.
  • Itinéraire : Donne à vos utilisateurs le meilleur moyen d’obtenir de A à Z avec des directions de haute qualité et des mises à jour du trafic en temps réel.
  • Lieux : Aide les utilisateurs à découvrir le monde avec des données de localisation riches pour plus de 100 millions de lieux, leur permettant de trouver des lieux spécifiques à l’aide de numéros de téléphone, d’adresses et de signaux en temps réel.
    Google espère que ce regroupement facilitera la recherche, l’exploration et l’ajout de nouvelles fonctions cartographiques aux applications et aux sites.

Google Maps payant : tarification et facturation

Les anciens plans standard et premium de Google Maps ont été regroupés en un seul de paiement à l’utilisation. Les développeurs ne paient que pour ce qu’ils utilisent, Google promettant qu’il n’y aura pas de paiements annuels, d’engagements initiaux, de frais de résiliation ou de limites d’utilisation. Il existe un « tiers gratuit » sous la forme d’un crédit mensuel de 200 $ offerts pour tous les développeurs, qui, selon Google, couvrira l’utilisation de 98 pour cent de ses clients actuels.

La plate-forme Google Maps a également été intégrée à la Google Cloud Platform Console. L’objectif est de permettre aux développeurs de suivre plus facilement l’utilisation et la gestion de leur projet. Tous les développeurs auront désormais accès au support en ligne 24 heures sur 24 en semaine, Google s’engageant à un temps de réponse d’une heure pour les problèmes critiques.

Offres pour un besoin industriel

Google a déjà annoncé la première nouvelle offre de ce type en mars dernier, un produit orienté gaming qui permet aux développeurs de construire des jeux massivement réels avec les données de Google Maps. Deux autres produits ont été annoncés dernièrement, l’un pour le covoiturage et l’autre pour le traçage.

Le premier permet aux entreprises de covoiturage d’intégrer la navigation Google Maps dans leurs applications, Lyft a notamment commencé à utiliser cette expérience pour son application pilote en octobre. Le dernier est un produit de traçage pour aider les entreprises à localiser les véhicules en temps réel et à visualiser les trajets réalisés. Google promet que d’autres solutions de ce type sont en cours de développement et que l’entreprise se concentrera naturellement sur le domaine de la cartogaphie.

Google note que ses programmes qui aident les organisations à but non lucratif, les startups, les réponses aux crises et les médias d’information ne seront pas affectés par les changements de la plateforme Google Maps.

« Nous avons mis en place de nouveaux processus pour nous aider à étendre ces programmes à des centaines de milliers d’organisations et à d’autres pays à travers le monde « , a expliqué la société.

Si votre site web ou votre application utilise l’API Google Maps, parcourez les informations ci-après. Si vous en êtes à une première utilisation assurez-vous de pouvoir bénéficier de ce crédit mensuel gratuit de 200 $, vous trouverez toutes les informations sur cette page.

Comment continuer à utiliser les services de Google Maps

Google Maps prix transition

Les utilisateurs de Google Maps tombent actuellement dans l’une des trois catégories suivantes : il y a des clients avec une clé API, il y a des clients qui ne savent pas s’ils ont une clé API, et puis il y a ceux qui n’ont pas de clé et qui ont fait des appels API en toute connaissance de cause sans clé. Voici ce que vous devez faire selon chacune de ces trois situation :

Si vous possédez déjà une clé API Google Maps

Pour les clients du régime standard, consultez l’outil de transition. Vous y découvrirez toutes les modifications apportées aux API Maps dans vos projets et obtiendrez des notifications associées aux ajustements que vous devrez effectuer.

Encore une fois, le service sera en grande partie gratuit encore, mais Google suit  votre consommation et votre utilisation. Ainsi si vous dépassez leurs 28.000 connexions et donc les 200 $ de crédit durant n’importe quel mois, ils vous factureront pour l’excédent. Selon les tests réalisés, il semble que seules les grandes cartes de circulation ont le potentiel de dépasser ce point.

Si vous n’êtes pas sûr d’avoir une clé API

Utilisez l’outil de transition pour savoir si vos projets ont des clés API valides. Pour les utilisateurs de Chrome, vous pouvez également installer et utiliser l’extension Maps API Checker Extension pour vérifier la validité des clés API. Vous pouvez également consulter le guide de l’utilisateur de Google Maps pour trouver un guide étape par étape pour vérifier manuellement la validité de vos clés API. Vous pouvez également utiliser l’outil de transition pour vérifier si votre projet a un compte de facturation actif.

Si vous avez travaillé sans clé API

Vous ne pourrez plus utiliser le service gratuitement à partir du 17 juillet juin 2018. Pour éviter les interruptions d’activité, visitez la page Démarrage de la plate-forme Google Maps. Créez un compte de facturation et inscrivez-vous au programme de crédit gratuit de 200 $ par mois qui vous permettra d’utiliser les cartes, les itinéraires et les lieux. Encore une fois, vous aurez besoin de l’installation de la clé API reçue sur votre site Web.

 

Laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.