Que feriez-vous pour ne pas quitter les réseaux sociaux ?

Imaginons que le monde vient à se soumettre à une dictature du 2.0. Ce nouveau type d’autorité viendrait à forcer les internautes à faire certains sacrifices pour conserver leurs précieux profils de réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Google Plus, Foursquare, LinkedIn ou encore Tumblr. En attendant cet hypothétique chaos du net, le site MyLife.fr a interrogé les habitudes sur les réseaux sociaux de plus de 2 000 adultes.

Accro Drogue Facebook Que feriez vous pour ne pas quitter les réseaux sociaux ?

Accro à Facebook ?

Pour près de deux tiers d’entre eux (62%), ne pas consulter fréquemment leurs réseaux s’assimile à la peur de manquer quelque chose d’important, comme une nouveauté ou un évènement. La proportion passe de 62 à 72% si l’internaute est célibataire. Un quart envoie plus de message avec son profil de réseau social qu’avec leur adresse mail principale. 38% des 18-34 ans vérifient d’ailleurs leur profil social au réveil avant leurs mails.

Ces chiffres indiquent qu’une certaine partie de la population se préoccupe avec plus ou moins de frénésie de ce qui se passe sur les réseaux. Mais que peut-il arriver si on prive ces personnes d’accès à Facebook et autres ? Que seraient-elles capable de faire plutôt que de perdre leur lien social numérique ? Pour 40%, effectuer n’importe laquelle des taches suivantes serait moins dur que de renoncer aux réseaux sociaux :

  • Courir un marathon (42,195 km)
  • Faire la queue au DMV (Department of Motor Vehicles, équivalent de la préfecture française)
  • Nettoyer les douches à la salle de gym
  • Renoncer à une heure de sommeil par nuit pendant un an
  • Rester bloqué dans les embouteillages pendant 4 heures à écouter de la musique polka (à écouter ici pour comprendre le suplice)
  • Lire Guerre et Paix (quelques 1 500 pages)
  • Subir un traitement du canal dentaire (acte dentaire lors d’une carie trop développée)

L’infographie complète et en anglais :

Infographie Renoncer aux réseaux sociaux Que feriez vous pour ne pas quitter les réseaux sociaux ?

Source.

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

Postez un commentaire