- Blomst / Pixabay

Mardi 22 septembre, Tesla a tenu son événement « Battery Day ». Le constructeur automobile et son PDG Elon Musk ont annoncé une série d’améliorations techniques qui devraient permettre de diviser par deux le coût de production et de proposer un véhicule électrique à 25 000 dollars, soit environ 20 000 , d’ici trois ans. Cela permettrait donc de produire un véhicule électrique plus accessible, écologique et autonome.

Une volonté d’accélérer le passage aux véhicules électriques

« De combien d’années devons-nous accélérer l’adoption de l’énergie durable ? C’est la réelle mesure du succès », a déclaré Elon Musk à son audience. Face au changement climatique, « nous devons agir« , a-t-il affirmé. Le PDG semble donc vouloir accélérer la transition vers des véhicules électriques. Mais pour y parvenir, il faut que ces derniers soient financièrement abordables pour les consommateurs.

La multinationale a pour objectif d’atteindre d’ici 3 ans une voiture électrique Tesla que les conducteurs pourront s’offrir pour la somme de 25 000 dollars. Cela constitue une réduction d’au moins 10 000 dollars par rapport au modèle de base actuellement proposé.

Une batterie plus puissante et moins chère

Pour parvenir à cet objectif, Tesla a décidé de réduire le coût des batteries. Pour cela, l’entreprise a présenté plusieurs avancées techniques dans la fabrication des batteries en passant par la conception des cellules, la chaîne de production, l’usage du silicone, la fabrication de la cathode et d’autres métaux nécessaires, ainsi que l’insertion de ces éléments dans le véhicule.

Ces modifications devraient permettre de produire la batterie plus efficacement et de mieux générer et conserver l’énergie à l’intérieur de la batterie. Ainsi, Tesla pense parvenir à réduire de 56 % le coût de production d’un kilowattheure.

Pas de production de masse avant 2022

Avec « une multitude de petites avancées sur la conception de la batterie ou de la voiture autour de la batterie », le groupe pourra « réduire son coût significativement, augmenter la vitesse de production et la distance parcourue ».

Ainsi, Elon Musk a insisté sur le fait que la clé d’un véhicule électrique abordable se trouve dans la réduction du coût de la batterie. Néanmoins, Elon Musk a calmé les plus enthousiasmes et a prévenu qu’aucune réelle production de masse n’est prévue avant 2022.

« Nous n’avons pas encore de voitures vraiment peu chères mais nous y parviendrons », a-t-il affirmé avec conviction. Il regrette au passage que « les gens ne comprennent pas bien l’extrême difficulté à produire en masse des nouvelles technologies« . Toujours est-il qu’à la Bourse de New York, l’action reculait de 7 % dans les échanges électroniques après l’événement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.