Il sabote les ordinateurs de son patron avec du Cillit Bang

Un employé de bureau, mécontent parce qu’il n’a pas obtenu d’augmentation de salaire, a secrètement détruit le système informatique de son entreprise pendant trois ans, à coups d’acide.

Barry Scott copie Il sabote les ordinateurs de son patron avec du Cillit Bang

Cillit Bang est très pratique pour dire adieu à la saleté et nettoyer les taches les plus tenaces. Mais il est aussi très efficace pour mettre hors service des ordinateurs et ça, Edward Sobolewski l’a compris. Contrôleur de crédit dans une entreprise britannique, il n’a pas très bien réagi lorsqu’on lui a refusé une augmentation. Pour se venger, il a donc choisi une arme : un vaporisateur Cillit Bang.

Trois ans de sabotage passés inaperçus

Pendant trois ans, Edward Sobolewski, la quarantaine, a donc aspergé les ordinateurs de son bureau sans se faire remarquer. Mais comme les machines étaient souvent en panne, les employeurs ont décidé d’installer des caméras de surveillance, pensant à un acte criminel. Et là surprise : «M. Sobolewski a été vu sur la caméra de surveillance dans la salle du serveur principal à un moment où il n’aurait pas dû être là du tout. Il est entré dans la pièce avec le flacon pourpre caractéristique de Cillit Bang et le lendemain, il a été vu en train de le pulvériser dans les grilles informatiques, et ensuite, essuyer l’excès de liquide avec un linge.»

Au total, la facture s’élevait à 32 000 livres (37 000 euros) de dégâts. L’employé a dû avouer les faits devant les preuves accablantes. Il purge actuellement une peine de huit mois de prison et doit payer une amende de 10 000 livres (11 628 euros) pour ses «attaques malveillantes». Et s’il utilisait du Cillit Bang pour ouvrir la serrure de sa cellule ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

0 réponses à Il sabote les ordinateurs de son patron avec du Cillit Bang

Postez un commentaire