- StockSnap / Pixabay

YouTube, tout comme Instagram, veut concurrencer TikTok. En effet, il vient d’annoncer le lancement de sa nouvelle fonctionnalité, baptisée « YouTube Shorts », le 14 septembre dernier. Elle est pour le moment uniquement accessible en beta pour les utilisateurs d’Android en Inde. Cependant, la plateforme promet un lancement dans plusieurs pays d’ici quelques mois.

Un lancement stratégique en Inde, où TikTok est banni

Youtube Shorts est « une nouvelle expérience vidéo courte pour les créateurs et les artistes qui souhaitent tourner des vidéos courtes et accrocheuses en utilisant uniquement leurs téléphones portables ». L’application permettra de réaliser des vidéos d’au maximum quinze secondes, et ce grâce à une barre inférieure comportant des fonctionnalités. Il y a par exemple un catalogue de musiques de fond, une minuterie et un compte à rebours pour enregistrer sans les mains, des options pour modifier la vitesse de lecture, ou encore la possibilité de passer à la vidéo Shorts suivante en faisant un glissement vertical.

Encore en développement, la nouvelle fonctionnalité est pour l’instant uniquement disponible en Inde et sur les appareils fonctionnant sous Android. Un choix qui n’est pas anodin puisque le gouvernement indien a décidé de bannir plusieurs applications chinoises, dont TikTok, pour cause de tensions politiques. Néanmoins, le géant du streaming musical ne compte pas s’arrêter à ce seul pays.

« Il s’agit d’une première version du produit, mais nous la lançons maintenant pour vous amener – notre communauté mondiale d’utilisateurs, de créateurs et d’artistes – dans notre voyage avec nous alors que nous construisons et améliorons Shorts. Nous continuerons d’ajouter de nouvelles fonctionnalités et de nous étendre dans d’autres pays dans les mois à venir, au fur et à mesure que nous apprendrons de vous et écouterons vos commentaires », a indiqué Chris Jaffe, VP of Product Management.

Un léger retard sur la concurrence

Google n’est pas le seul à s’inspirer de TikTok et de ses vidéos courtes sur fond musical. Les applications Triller et Byte ont en effet devancé le nouveau bébé de Youtube. Facebook a aussi lancé un format similaire sur son réseau social Instagram : Reels. Après un lancement au Brésil et en France, cette fonctionnalité a été déployée aux USA en août.

La croissance de TikTok dans le monde a été très rapide, puisque l’application chinoise s’est hissée parmi les 10 applications les plus téléchargées en seulement quelques années. Cependant, elle est aujourd’hui menacée d’être bannie des États-Unis. Quant à Youtube, il compte pas moins de deux milliards d’utilisateurs par mois. Un avantage non-négligeable pour la suite des évènements. Reste à savoir si cela sera suffisant pour inquiéter TikTok et Instagram.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.