technologies-durables-dans-le-monde-2

Pour préserver la planète, les entreprises d’industries et de services mettent en place de plus en plus de plans d’action, pour rendre durables leurs activités et productions. Cela se traduit par l’utilisation de moins de matériaux et d’énergies non renouvelables. L’enjeu est de taille, car l’urgence engendrée par le manque de ressources dont la planète dispose requiert des actions quasiment immédiates. Certaines entreprises et projets ont déjà entamé ce virage vers des innovations écologiques et durables. Nous vous proposons de découvrir 5 d’entre elles, caractéristiques du mouvement qui se dessine.

Les efforts de Walmart en matière de transformation numérique

Walmart est le leader américain du commerce de détail et un géant au niveau mondial. L’entreprise tâche de réaliser sa transformation numérique de son activité tout en réalisant des économies d’énergie. De nombreux capteurs sont ainsi intégrés aux robots de balayage des rayons et aux trolleys de transport des marchandises, pour optimiser les déplacements et réaliser des économies d’énergie substantielles.

Walmart s’implique aussi en amont dans la chaîne de production. Elle a ainsi mis au point des drones autonomes pour la pollinisation des cultures. Ils sont équipés de caméras et de capteurs pour détecter les problèmes et agir plus vite sur le développement des cultures. L’agriculture est ainsi un exemple parfait, qui prouve que des innovations écologiques et durables peuvent réellement optimiser le travail d’ouvriers au quotidien, tout en préservant la planète.

Apple s’engage à être 100% neutre en carbone dès 2030

Apple a déjà atteint la neutralité carbone pour ses centres de données, mais la marque à la pomme veut étendre cet objectif à l’ensemble de sa production et ses chaînes d’approvisionnement dès l’horizon 2030.

Pour y parvenir, il faudra que le volume de CO₂ libéré dans l’atmosphère pour tout le fonctionnement de l’entreprise soit égal ou inférieur au volume qui en est extrait. Apple va actionner différents leviers pour arriver à ses fins :

  • utiliser des sources d’énergie renouvelables (comme l’énergie solaire et la force éolienne),
  • faire des économies d’énergie en optimisant ses infrastructures et sa production,
  • développer le recyclage d’appareils usagés,
  • augmenter les innovations techniques dans les matériaux.

L’objectif, très ambitieux, implique aussi les centaines de fournisseurs d’Apple et devrait avoir un effet d’entraînement sur tout le secteur du monde informatique.

Apple espère également séduire de nouveaux clients : il va de soi qu’il sera plus éco responsable de télécharger les logiciels et services pour Mac, plus durables que leurs concurrents. Pour compléter cette offre, un VPN Mac vous assurera une totale sécurité des téléchargements et une confidentialité absolue pour toutes vos activités en ligne.

technologies-durables-innovations 2

 

Les vêtements durables et reconditionnés de Patagonia

Patagonia est l’un des leaders du vêtement outdoor. Conscient du coût de ces vêtements techniques spécialisés, Patagonia a toujours voulu développer des vêtements dits durables, avec des matériaux exclusivement biologiques, dans ses collections actuelles.

Cela va plus loin aujourd’hui, puisque la marque américaine vend des vêtements reconditionnés, issus de vêtements usagés. Leurs matériaux sont alors extraits pour une grande part et réutilisés pour fabriquer à nouveau des tenues assez peu chères et qui ont un impact mineur sur les stocks de matériaux de production. À terme, Patagonia souhaite que 80% de sa production de vêtements soit reconditionnable et s’inscrit donc dans un développement durable toujours plus vertueux.

NEOM : la ville futuriste durable

NEOM est un projet de cité du futur installée en Arabie Saoudite utilisant toutes technologies possibles pour une empreinte carbone réduite presque à zéro et surtout un environnement totalement numérique.

Tout le fonctionnement administratif de la cité sera numérique, les résidents disposeront de robots, de taxis, drones volants et d’une Lune artificielle. L’ensemble sera uniquement alimenté par des énergies renouvelables et aucun combustible fossile ne sera utilisé.

Le projet implique aujourd’hui un investissement de 500 milliards de dollars de l’Arabie Saoudite et devrait être lancé de manière concrète dès 2025.

L’avenir « vert » de Microsoft

Microsoft est l’un des principaux fournisseurs de logiciels au monde et s’efforce aujourd’hui de réduire l’impact de son activité sur l’environnement.

En orientant de plus en plus son mode de distribution via le cloud computing, Microsoft a déjà permis d’améliorer l’efficacité énergétique et la réduction des déchets de matériaux (moins de boîtiers de logiciels et moins de CD et DVD produits). De plus, Microsoft met l’accent sur les processus de refroidissement, la ventilation et la climatisation de ses centres de données pour aboutir à une consommation d’énergie intelligente et de plus en plus décarbonée.

Article précédentHCI : qu’est ce qu’une infrastructure hyperconvergée ?
Article suivantNuméros intelligents ou spéciaux : quelle utilisation en entreprise ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.