technologie aide à moins consommer en énergie

L’efficacité énergétique constitue un enjeu de plus en plus important pour les entreprises. Elle permet dans un premier temps à celles-ci de réduire leur consommation en énergie dans un contexte de hausse généralisée des prix. De ce fait, les entreprises arrivent à réaliser d’importantes économies sur leur facture d’énergie. Dans un second temps, l’efficacité énergétique aide les entreprises à contribuer à la baisse des émissions de gaz à effet de serre et à maîtriser leur consommation d’énergie. Pour atteindre ces objectifs, un certain nombre d’outils technologiques a été mis au point. Nous vous présentons ici quelques avancées technologiques qui permettent aujourd’hui aux entreprises de consommer moins d’énergie pour leurs activités.

Les logiciels de suivi de consommation d’énergie

technologie aide à moins consommer en énergie

Commençons donc ce tour d’horizon des technologies permettant de réduire sa facture énergétique par un type de logiciel bien connu des entreprises : les logiciels de suivi de consommation d’énergie. Ceux-ci sont conçus pour offrir aux utilisateurs différents pôles d’amélioration à leur système de consommation énergétique.

Ils offrent la possibilité de collecter en temps réel différentes données afin d’assurer un suivi énergétique régulier. Ils proposent également l’option « performances » grâce à laquelle les entreprises ont une idée précise des sites à prioriser dans le cadre du déploiement des mesures d’efficacité énergétique.

En optant pour un logiciel de suivi de consommation d’énergie pour les professionnels, les entreprises peuvent avoir accès à plusieurs modes de suivis de consommation. Le premier est le mode le plus classique qui est connu sous le nom de suivi multisites. Il permet d’évaluer régulièrement les performances de plusieurs zones à la fois. Le second est le suivi multiénergies. Il consiste à suivre la consommation de plusieurs types d’énergies comme l’électricité ou le gaz. D’autres variantes comme le suivi multipérimètres ou multifluides existent également.

Ce type de logiciel dispose également des capacités nécessaires pour suivre en temps réel la facturation énergétique de l’entreprise. Par la suite, il procède à l’analyse et au traitement de toutes les informations collectées. Un système d’importation automatique de données par télérelevé est intégré à celui-ci.

En tant qu’utilisatrice, l’entreprise a également la possibilité de définir des objectifs d’efficacité énergétique à atteindre. Le logiciel s’assure de l’atteinte de ces objectifs. Pour cela, il relève certains indicateurs de performance énergétique et recourt à des alertes ou des alarmes en cas de dépassement ou de fuite dans une canalisation.

Des équipements plus performants en matière d’énergie

Un logiciel ne suffira certainement pas pour réduire la consommation énergétique d’une entreprise. Il faudra en plus de cela, penser à remplacer les anciens équipements par d’autres qui intègrent des technologies plus efficaces. Déjà, il faut penser à opter pour des appareils ayant un meilleur indice de performance énergétique. Il est également nécessaire de remplacer les ordinateurs fixes de son pack informatique par des modèles portables. Ces derniers consomment beaucoup moins d’énergie.

D’autres équipements intégrant les dernières technologies peuvent également aider l’entreprise à réduire considérablement sa facture énergétique. Il s’agit essentiellement des solutions suivantes :

  • Le programmateur de chauffage
  • La chaudière gaz à condensation
  • Le récupérateur d’eau de pluie
  • Les éoliennes et les panneaux solaires
  • La pompe à chaleur air-eau
  • Le chauffe-eau solaire

Le programmateur de chauffage s’utilise avec une chaudière ou un chauffage électrique. Il offre la possibilité d’être réglé selon sa convenance. Ce qui permet d’adapter son fonctionnement suivant la température ambiante et donc d’éviter que le système de chauffage fonctionne à perte.

La chaudière gaz à condensation de son côté est clairement le plus performant des équipements fonctionnant à partir de gaz naturel. Elle ne fonctionne pas uniquement à partir du gaz. Elle se sert également de la vapeur d’eau contenue dans la fumée. Ce qui permet de faire des économies d’énergie variant entre 20 et 30 %.

Le récupérateur d’eau de pluie comme l’indique son nom est une technologie permettant à un bâtiment d’utiliser une partie des eaux de pluie. Il s’installe en extérieur et dispose de gouttières servant de canalisation pour l’eau de pluie. Cette dernière est par la suite réutilisée pour alimenter les sanitaires et les appareils ménagers.

S’agissant des éoliennes et des panneaux photovoltaïques, ils permettent à l’entreprise de produire sa propre énergie électrique. Ainsi, les sources d’énergie conventionnelles seront moins sollicitées. Il faut également dire que l’éolien et le solaire sont deux sources d’énergie dites propres.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau est plutôt simple. Il s’agit d’un équipement qui produit de l’eau chaude en utilisant les calories se trouvant dans l’air extérieur. Cette chaleur est par la suite utilisée par les circuits de chauffage et d’eau chaude des bâtiments qu’il équipe.

Pour finir avec le chauffe-eau solaire, il faut dire qu’il s’agit d’un équipement qui, contrairement au panneau solaire, capte la lumière du soleil pour chauffer de l’eau.

La GTC-GTB pour réaliser des économies

technologie aide à moins consommer en énergie

Les systèmes de supervision des équipements permettent de faire des économies sur des secteurs comme l’éclairage, la climatisation ou encore le chauffage. Pour y arriver, il est possible d’opter pour des technologies comme la GTB et la GTC.

La GTB qui signifie « Gestion Technique de Bâtiment » est une technologie permettant d’avoir un contrôle total sur l’ensemble des lots d’un bâtiment. La GTC de son côté signifie « Gestion Technique Centralisée » et permet de centraliser la gestion d’un seul lot dans un bâtiment. Il peut s’agir par exemple de celui qui est relatif à l’électricité.

La GTB et la GTC ont un mode de fonctionnement très similaire. Elles interagissent avec quatre groupes d’éléments qui sont très importants. Le premier groupe est constitué des capteurs qui permettent de collecter les différentes données à traiter. Il s’agit généralement des détecteurs de présence ou de mouvement.

Le deuxième est celui des actionneurs tandis que le troisième est constitué des scénarios programmés. Les actionneurs ont pour rôle de mettre en application les ordres donnés par l’interface de gestion. Les scénarios sont l’ensemble des actions pouvant être mises en œuvre par les différentes commandes. Le quatrième groupe est donc l’interface de gestion qui assure le traitement des informations recueillies et ordonne la mise en application des différents scénarios.

La différence entre les deux technologies se situe au niveau de leur échelle d’application. La GTB peut assurer la gestion simultanée de plusieurs installations techniques alors que la GTC ne peut assurer que celle d’un seul lot technique.

Pour finir, il faut dire que la GTC/GTB peut aider l’entreprise à optimiser sa consommation poste par poste et à maîtriser sa facture énergétique. Elle permet également de réduire les coûts liés à la maintenance du bâtiment tout en améliorant l’efficacité des systèmes de sécurité.

La récupération de la chaleur émise par les équipements informatiques

La plupart des entreprises disposent aujourd’hui d’un pack informatique très important qui ne se limite pas qu’aux seuls ordinateurs de bureau. Ils disposent tous au minimum d’un centre de données. Or, ce dernier est connu pour sa consommation énergétique très importante. Une consommation qui présente un double problème d’efficacité énergétique.

En fonctionnant, un centre de données dégage énormément de chaleur qui n’est généralement pas utilisée. Pire, d’importantes quantités d’énergie sont utilisées pour lutter contre cette chaleur. En moyenne, le système de refroidissement d’un serveur consomme à lui seul plus de 30 % de l’énergie nécessaire pour le fonctionnement d’un centre de données.

Pour réduire cette consommation, il est recommandé d’opter pour un système de cogénération. Ce principe est déjà appliqué dans les usines et permet de récupérer la chaleur issue du fonctionnement de certaines machines afin de la réutiliser ailleurs. Le principe est le même ici.

Grâce à certaines technologies développées par un certain nombre de startups, l’entreprise aura la possibilité de capter la chaleur de son centre de données. Celle-ci sera par la suite utilisée pour chauffer de l’eau ou tout un bâtiment pendant l’hiver. Ainsi, il sera possible de faire des économies sur l’argent à dépenser pour le chauffage des locaux.

Article précédentLe paiement sans contact : en hausse depuis la crise sanitaire
Article suivantQuel hébergement web pour évoluer sans restriction ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.