réaliser votre emballage pour ecommercer

Avec plus de 50 transactions en ligne par seconde en France, l’e-commerce bat son plein auprès de nombreux consommateurs. Pour satisfaire les besoins spécifiques de ceux-ci, les e-commerçants misent beaucoup sur le choix des emballages. Bien conçus, ces derniers jouent un rôle prépondérant dans la stratégie e-commerce des marques et permettent par conséquent de booster les ventes. Il convient donc de bien emballer les produits pour offrir une expérience unique aux consommateurs.

Le choix du bon emballage : prévoir plusieurs tailles de carton

plusieurs tailles de carton

Pour satisfaire pleinement les clients, les produits doivent être bien emballés. Il faudra choisir l’emballage le plus adapté aux produits en tenant compte d’un certain nombre de facteurs.

La taille et la forme du produit

La taille du produit est l’un des premiers éléments à prendre en compte pour choisir un bon emballage. Si l’emballage de taille standard est une solution simple, rapide et peu chère, il représente cependant un surcoût énorme sur le long terme. En choisissant cette option, la probabilité est forte que le packaging soit trop grand pour certains produits, puisque l’entreprise n’aura pas à commander des contenants plus petits que les produits dont elle dispose. Cela entraîne un gaspillage de volume qui va à son tour engendrer des frais d’expédition additionnels. Il faudra aussi penser à utiliser des produits de rembourrage pour sécuriser le contenu.

La meilleure solution est donc de commander plusieurs boîtes en carton sur mesure adaptées aux produits pour répondre à l’ensemble des besoins du marché. Ces emballages sont conçus pour s’adapter parfaitement au produit. Il suffit de trouver le bon compromis entre le nombre de formats de colis, les dimensions de ces formats et les types de calages utilisés. Il existe des emballages en carton pour produits longs, des emballages pour bouteilles et pour beaucoup d’autres produits spécifiques.

L’épaisseur du carton

L’optimisation de l’emballage concerne aussi l’épaisseur du carton. Celui-ci doit être choisi en fonction de la fragilité et du poids du produit à expédier. Si le produit est léger et résistant, il faudra simplement choisir un carton en simple cannelure. Ce type d’emballage garantit une protection antichoc et anti-humidité, tout en étant très économique. Cependant, ces propriétés amortissantes sont plus limitées que celles des cartons à double ou triple cannelure. Cela peut nécessiter une protection supplémentaire des marchandises avec des produits de calage ou de rembourrage.

Pour l’expédition des produits plus lourds et surtout plus fragiles, il est plus judicieux de se tourner vers des cartons en double ou triple cannelure.

Éliminer les couches d’emballages inutiles

Il n’est pas rare de voir le même produit emballé dans plusieurs emballages différents. Pour emballer un vêtement par exemple, le préparateur de commande peut utiliser un papier de soie, un carton et un polybag. Certains peuvent ajouter des flyers ou une carte de remerciement manuscrite dans la boîte dans l’optique de fidéliser le client. On se retrouve alors avec du suremballage.

L’expérience de livraison et de l’emballage est d’une grande importance pour l’image de marque d’une entreprise. Pour cela, il convient d’éviter une superposition d’emballages et d’autres ajouts puisque cela n’améliore pas l’expérience client. Il faudra donc éliminer tout le superflu. En ce qui concerne l’utilisation des flyers, il est possible de les intégrer différemment pour diminuer le coût d’emballage. On peut par exemple imprimer directement le message à l’intérieur de la boîte. L’effet sur le client sera le même que l’utilisation du flyer. De plus, cela réduit la dépense d’emballage.

Réduire le nombre de fournisseurs d’emballage

choisir un emballage adapté à son produit

Une autre manière de réduire les coûts d’emballage est de s’approvisionner en grande quantité chez un minimum de fournisseurs. Il est vrai que le fait d’avoir plusieurs fournisseurs est un bon moyen de faire jouer la concurrence. Cela permet de choisir le fournisseur le moins cher pour chaque élément de l’emballage, que ce soit la boîte, les inserts ou le sac d’expédition. Cependant, en se tournant vers un fournisseur qui propose les prix les plus bas, il y a un grand risque que les emballages soient fabriqués avec des matériaux de moins bonne qualité. Cela coûtera par conséquent beaucoup plus sur le long terme.

D’un autre côté, le recours à plusieurs fournisseurs implique un certain nombre de complications. Pour changer par exemple la taille des boîtes dans le but de les adapter à un produit, il faudra :

  • contacter également les fournisseurs d’inserts et de sacs d’expédition afin de changer aussi la taille de ces éléments,
  • analyser et valider l’offre des autres fournisseurs dont le tarif peut augmenter en fonction des changements,
  • patienter pour avoir tous les éléments de l’emballage qui n’arriveront certainement pas au même moment,
  • vérifier la bonne taille des éléments, ainsi que leur compatibilité, ce qui est improbable lorsque les produits viennent de fournisseurs différents.

Il est donc conseillé de passer par un seul fournisseur d’emballage qui pourra coordonner facilement tous les besoins, tout en assurant la qualité des produits et leur compatibilité. Toutefois, il peut arriver que certains éléments de l’emballage coûtent plus cher chez l’unique fournisseur. Dans ce cas, celui-ci peut faire une remise de gros très importante, puisque toutes les commandes sont effectuées chez lui.

bien réaliser l'emballage de ses produits

Utiliser des machines pour réduire le coût des emballages

Il existe aujourd’hui des machines automatisées ou semi-automatiques qui permettent de préparer les commandes à un débit plus élevé que les préparations à la main. Grâce à cette automatisation, la productivité des travailleurs est ainsi améliorée. Cela leur permet de libérer ce temps pour s’adonner à des tâches plus importantes. De plus, les machines d’emballage peuvent fonctionner à n’importe quelle heure et de manière autonome.

Cette production en dehors des heures de travail classiques augmente la productivité et permet de réduire les coûts de la main-d’œuvre. Toutefois, une formation de tout le personnel sera nécessaire pour leur apprendre à utiliser les machines à emballer et à être efficaces et rapides dans la préparation des commandes.

Suivre la tendance de l’industrie de l’emballage

Il est très important de se conformer aux innovations de l’industrie du packaging, en particulier celles liées au secteur d’activité de l’entreprise. En effet, le marché de l’emballage est très compétitif et il faudra se démarquer des concurrents et satisfaire les nouvelles demandes des consommateurs. Pour cela, les acteurs de l’emballage mettent les bouchées doubles pour concevoir des produits plus sûrs, plus légers, plus durables et plus respectueux de l’environnement. Cela permet de réaliser des économies. De plus, avec des emballages plus durables, il y a peu de risque de détérioration pendant le transport.

Article précédentSwitch qui ne s’allume plus : que faire ?
Article suivantChoisir un forfait mobile pas cher : conseils et précautions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.