quel nom de domaine choisir pour mon site internet

Choisir et enregistrer son nom de domaine pour son site e-commerce est une décision hautement stratégique pour la réussite de votre business. À ce titre, il convient donc de la prendre avec un minimum de réflexion, d’autant plus que le nom de domaine constitue la «signature» de votre site web, un lien qui vous accompagnera sur le long terme. Car, une fois que votre boutique en ligne gagne en visibilité et en notoriété sur la toile, il sera bien plus difficile d’en changer. Mais, comment choisir son nom de domaine ? Quels sont les éléments à prendre en compte, mais aussi les erreurs à ne pas commettre ? Voici quelques conseils pour vous aider à faire les bons choix en termes de nom de domaine et d’hébergeur web.

Acheter son nom de domaine auprès de son hébergeur web

quel nom de domaine choisir pour mon site internet

La plupart des hébergeurs web, comme Amen par exemple, proposent également des services d’enregistrement de nom(s) de domaine. Il s’agit d’une formule idéale pour regrouper les différents services dont vous avez besoin chez un seul et même prestataire, et donc vous faciliter la tâche en termes de gestion et organisation. Selon le pack choisi (Prestashop, Joomla, WordPress, …), vous aurez même la possibilité d’enregistrer un nom  de domaine (ou plusieurs) directement depuis votre interface utilisateur. Pour vous assurer de profiter des dernières technologies en matière de rapidité et/ou de sécurité, il est préférable de passer par une société fiable et reconnue sur le marché comme Amen notamment, experte en hébergement web.

Utiliser le nom de la marque (ou de l’entreprise)

quel nom de domaine choisir pour mon site internet

Votre nom de domaine doit reprendre, de préférence, le nom de votre société, de votre marque et/ou de votre produit-phare, afin de s’inscrire de la meilleure des façons dans l’esprit du consommateur. Pour ce faire, il est également conseillé de suivre certaines règles concernant l’orthographe ou la sonorité de votre nom de domaine.

Dans un premier temps, n’hésitez pas à raccourcir ce nom, si celui-ci était trop long.  L’objectif, en effet, est de se concentrer sur un nom de domaine court, efficace, et simple à prononcer, écrire, mémoriser, et entendre. Comptez en moyenne 15 caractères. En outre, veillez aussi à éviter les tirets (ils n’apportent rien au SEO et sont souvent sources d’erreurs d’écriture) ou les caractères spéciaux, comme les accents. En ce qui concerne les numéros, il est préférable de les écrire en chiffres.

En suivant ces quelques conseils d’écriture, vous permettez que l’internaute qui visite votre site pour la première fois retienne plus facilement votre nom de domaine; il n’aura alors aucun mal à le taper dans son moteur de recherche et/ou à le conseiller à son entourage. Choisir son nom de domaine, c’est aussi une manière de capitaliser sur le nom de sa marque et de son site web, en se libérant quelque peu de la dépendance liée à d’autres leviers d’acquisition plus onéreux, comme les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux.

Se protéger des tiers malveillants

quel nom de domaine choisir pour mon site internet

Il est essentiel, sur la toile, de se protéger contre d’éventuelles cyberattaques. Ces précautions concernent également votre nom de domaine. Par exemple, si le nom de votre marque comprend plusieurs formes orthographiques, des chiffres, ou des accents, il est recommandé d’acheter tous les noms de domaine correspondant à ces variantes et créer une redirection vers votre site web officiel. De cette façon, si un internaute tape votre nom de domaine sous une forme « erronée » (avec un accent, un numéro en lettres et non en chiffres, …), il sera directement redirigé vers le site correct. Vous maximisez ainsi votre visibilité auprès de votre cible, tout en vous protégeant contre d’éventuels tiers susceptibles d’acheter ces variantes de noms de domaine dans l’unique but de vous faire de l’ombre ou vous parasiter.

Être vigilant par rapport aux traductions

quel nom de domaine choisir pour mon site internet

On le sait, le choix du nom d’une marque ou d’une entreprise reste délicat dans la mesure où il peut avoir une connotation négative dans certains pays que vous ciblez. Il en va donc de même pour votre nom de domaine. Si vous avez l’intention de vous développer à l’international avec votre boutique en ligne, veillez à bien vérifier les traductions dans les langages concernés. Cela pourrait vous éviter des mauvaises surprises. De même, pensez aussi à acheter, outre l’extension .com qui reste la plus recommandée, les variantes locales (.fr, .be, .ch, …, selon les pays qui vous intéressent), afin de donner confiance à l’internaute qui navigue sur votre site; il saura, grâce à l’extension, que vous exercez dans son pays.

S’assurer de la disponibilité du nom de domaine

Si le nom de domaine choisi n’est pas disponible, essayez une variante internationale de l’extension .com, comme par exemple le .net. Sinon, essayez d’ajouter un mot-clé dans votre nom de domaine. Au moment de renseigner un nom de domaine, il est également important de vérifier que celui-ci respecte bien le droit des marques. Cela va de soi, mais n’achetez pas un nom de domaine dérivé d’une marque connue; cela pourrait vous valoir des ennuis judiciaires, et ce même si le nom de domaine en question est affiché comme disponible.

Article précédentLogistique sous tension : les robots et machines devenus indispensables
Article suivant5 étapes pour bien se préparer au bilan comptable

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.