Quel avenir pour les cryptomonnaies et le bitcoin

Bitcoin, Ethereum, Ripple, Cardeno, Stellar Lumens, si ces noms vous sont familiers, c’est que vous faites partie des investisseurs qui s’intéressent aux crypto-monnaies. Après un boom phénoménal en 2017, qu’en est-il aujourd’hui ? La monnaie virtuelle, avec la crise sanitaire que nous connaissons est-elle une bonne valeur refuge au même titre que l’or ? Pour les personnes ayant raté le coche il y a 3 ans et pour ceux qui se posent des questions sur l’avenir des crypto-monnaies, faisons un zoom sur cette tendance.

Crypto-monnaies : un rappel des fondamentaux

Même si aujourd’hui les crypto-monnaies sont connus du grand public, elles sont restées longtemps dans le giron de la sphère geek. Les banques et les gouvernements se posent même la question de légiférer à leur sujet.

Pour revenir sur une définition simple de la crypto-monnaie, on peut dire que c’est un système de paiement en peer-to-peer, elle ne nécessite pas de banque centrale (à l’inverse de nos monnaies nationales) et fonctionne grâce à un réseau informatique décentralisé.

Comment fonctionne une transaction en monnaie virtuelle ?

Chaque transaction est cryptée et les deux personnes qui s’échangent de la crypto-monnaie sont misent à contribution dans le processus d’émission et de règlement.

Les principales caractéristiques de ce système sont :

  • D’échapper totalement au dogme des banques centrales.
  • Il n’y a aucun plafond de paiement ou de minimum.
  • Une fois la transaction validée, on ne peut pas faire marche arrière.

La première monnaie virtuelle, le Bitcoin, a été créée en 2009 par Satoshi Nakamoto.

quel avenir pour les cryptomonnaie

Les avantages de la crypto-monnaie

Le Bitcoin à la base a été conçu et pensé pour faciliter le commerce sur Internet. Très utile lorsqu’on se trouve dans un pays en voie de développement et que l’on souhaite profiter du e-commerce. De plus, les transactions sont publiques et accessibles par tous les utilisateurs sur le réseau décentralisé (c’est le principe même de fonctionnement) ce qui les rend totalement transparentes. Conçue par et pour le milieu très fermé de la sphère digital à la base, les crypto-monnaies ne peuvent pas être contrefaites. En effet, leurs protocoles de chiffrement sont complexes et difficilement attaquables, ce qui les rend relativement sûres.

Concernant les transferts, une fois encore elles tirent leur épingle du jeu puisque ceux-ci sont possibles quel que soit l’endroit où vous vous trouvez sur le globe et leur coût sont inférieurs aux modèles standard, voire même nuls. Il n’y a aucune barrière d’entrée, que vous soyez un particulier, une association ou une entreprise, vous pouvez transférer des fonds via les crypto-monnaies. De plus votre crypto-monnaie peut être stockée :

  • Sur serveur externe.
  • Sur clé USB.
  • Sur disque dur.

Toutefois, le Bitcoin et autre Ripple présentent quelques inconvénients. La principale, c’est qu’une fois choisie, vous ne pourrez échanger qu’avec les personnes utilisant le même type de cryptomonnaie que vous. De même, la variation de leur cours présente de grande amplitudes difficilement prévisibles. A l’instant où est écrit cet article, le cours du Bitcoin est au prix actuel de 7 936,07 €, mais qu’en sera-t-il demain ? Cela rend le risque de déflation ou au contraire d’hyperinflation relativement important. Le manque d’encadrement juridique est également pointé du doigt à ce niveau.

Quel avenir pour les cryptomonnaies et le bitcoin

La sécurité du Bitcoin et des crypto-monnaies

Sur le chapitre de la sécurité des transaction, les Bitcoins font en revanche figure de bon élève. En effet, le principe même du protocole d’échange est basé sur la sécurité.

Les nodes

La décentralisation du système sur plusieurs ordinateurs (ou serveurs) en est la clé, c’est ce que l’on nomme des “nodes” (nœuds en français).

De ce fait, pour pouvoir attaquer un transfert, il faudrait hacker la moitié du réseau des nodes soit plus 4 500 serveurs (pour Bitcoin). Totalement impossible à l’heure actuelle.

Chaque transfert est, pour le réseau, considéré comme un bloc, qui mit bout à bout continuellement forme la “blockchain”.

Chaque information de transfert est codée à 95 % sur un bloc et les 5 % restant sont codés sur le bloc suivant. C’est cette particularité qui rend également compliqué tout piratage. Car si on veut modifier un bloc, ce n’est pas un, mais des milliers de blocs qu’il faut manipuler.

Le taux de rafraichissement de la blockchain

S’ajoutant à cela, un taux de rafraîchissement de la blockchain de 10 minutes ne donne pas assez de temps nécessaire à hacker pour réaliser son opération de piratage. Au vu de ces données, on comprend bien que la nature même de ce système est la sécurité.

Le portefeuille Bitcoin

Après le côté “technique” voici un côté plus terre-à-terre de la sécurisation de ses actifs Bitcoin : l’utilisation d’un “portefeuille”. C’est-à-dire une clé usb qui ne contiendra que votre monnaie Bitcoin. Vous pouvez aussi opter pour un site d’échange de crypto-monnaie qui vous servira de dépôt, mais cette solution est moins bien sécurisé. Créer une phrase de récupération sera aussi un moyen sûr de pouvoir récupérer vos avoirs en cas de pertes de votre portefeuille.

Les différents scénarios d’avenir des crypto-monnaies

Bien qu’ayant connu un bel essor depuis leur création, force est de constater que les crypto-monnaie avec le Bitcoin en tête ne se sont pas démocratisées totalement. On pourrait croire une fois de plus à un simple effet de bulle spéculative. Mais avec la crise sanitaire du COVID 19 qui va peut-être entraîner une crise financière, il pourrait bien y avoir des scénarios inattendus concernant l’avenir des crypto-monnaies.

Une monnaie marginale seulement utilisée par les initiés

Dans ce scénario (peu probable), les crypto-monnaies n’ont pas réussi à s’attirer les faveurs du grand public et des industriels. Elles sont donc tombées en désuétude et ne sont utilisées que par une minorité, notamment à cause de la difficulté de mettre en place des applications concrètes utilisables par tous.

Les crypto-monnaies dans ce scénario resteraient donc à l’état de produits purement spéculatifs.

Une monnaie utilisée par initiés ET les marchés de niche

Dans ce scénario, les premiers utilisateurs serait bien sûr toujours de la partie, mais on y trouverait aussi des entreprises qui évoluent dans des marchés de niches. Cela serait possible notamment grâce à la solution technique de la blockchain, l’automatisation de certaines activités etc.. Certaines entreprises y auraient vu une belle opportunité de réaliser simplement des profits.

C’est un scénario fort probable, car on note en France déjà 3 projets tournés dans ce sens :

  • Request Network (REQ).
  • iExec (RLC).
  • NaPoleonX (NPX).

Tout le monde utilise les crypto-monnaies

Pour ce scénario, il faut imaginer que le Bitcoin et consœurs se sont démocratisés. La monnaie virtuelle serait utilisée quotidiennement et facilement. On pourrait alors :

  • Faire ses courses ou sorties en payant avec de la crypto-monnaie (plus d’édition de reçus de paiement puisqu’il y a une trace numérique).
  • Réaliser des transactions de toutes sortes.
  • Enregistrer et servir de preuve pour nos dossiers médicaux et administratifs.
  • Mettre en place une crypto-monnaie d’État pour se substituer à la monnaie unique.

Encore imparfaites à l’heure actuelle, les crypto-monnaies ont néanmoins de quoi offrir une belle alternative aux transactions dites « classiques ». À l’instar d’Internet qui s’est développé et amélioré en 20 ans pour devenir l’incontournable outil que nous connaissons ; le Bitcoin et autre Litecoin pourraient bien prendre beaucoup d’ampleur dans les prochaines années.

Contenu
Quel avenir pour les Cryptomonnaies?
Nom de l'article
Quel avenir pour les Cryptomonnaies?
Description
Après un boom phénoménal en 2017, qu’en est-il aujourd’hui des cryptomonnaies? Avec la crise sanitaire est-elle une valeur refuge au même titre que l’or ?
Auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.