Le portage salarial : solution entrepreneuriale à court ou à long terme ?

Le portage salarial connaîtra certainement une relance dans le contexte actuel du Coronavirus et sa crise sanitaire/financière sans précédent. Face à l’instabilité économique, le portage salarial propose en effet une indépendance intellectuelle, à cheval sur différentes missions. Il assure dans le même temps une sécurité digne du régime salarial, et c’est là toute sa force avec à la clé, un salaire garanti à chaque fin de mois. Résultat : moins de stress et moins de risque pour les entrepreneurs désireux de se mettre à leur compte. Mais ce mode de travail est-il durable ? Souvent associé à des projets professionnels à court terme, il présente pourtant de nombreux avantages à long terme.

Le portage salarial : un statut hybride

À mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat, le portage salarial bénéficie d’un statut hybride. Il permet de développer une activité de manière autonome, tout en profitant des avantages du régime salarial. Avis aux travailleurs indépendants immatriculés ou en devenir : si vous cherchez une certaine sécurité dans l’emploi, ce statut est peut-être celui qu’il vous faut.

Le portage salarial s’adresse en l’occurrence à quelque 750 métiers du secteur des services, prestataires de compétences intellectuelles. On retrouve parmi eux les chefs de projets, les cadres, les ingénieurs et les consultants dans les domaines de :

  • la gestion et la finance ;
  • la communication et le marketing ;
  • le web et le digital ;
  • l’informatique ;
  • l’immobilier ;
  • les ressources humaines, etc.

Le portage salarial constitue un filet de sécurité pour les freelances. Le système met en relation trois acteurs : un travailleur indépendant, un client recevant la prestation de service et une société de portage. Cette dernière assure la gestion juridique, fiscale et comptable des entrepreneurs, libérés de ces contraintes administratives. Ponctionnant 5 à 10 % du chiffre d’affaires généré hors taxes, la société de portage assure toutefois les arrières du travailleur indépendant, en délivrant :

  • un salaire ;
  • des congés payés ;
  • des droits au chômage ;
  • une cotisation retraite ;
  • une couverture sociale.

Il n’est pas difficile de trouver une société de portage salarial qui corresponde à son profil, où tous les avantages du salariat sont en somme réunis, sans les contraintes. Au contraire, dans cette formule, vous êtes libre d’entreprendre, de choisir vos clients et de fixer vos conditions et vos tarifs. Il n’existe pas de limite géographique dans la recherche de collaborateurs. Vos clients peuvent exercer en France ou à l’étranger ; comme pour vous d’ailleurs.

Le portage salarial : solution entrepreneuriale à court ou à long terme ?

Démarrer dans l’entrepreneuriat avec le portage salarial

Utilisé comme rampe de lancement d’une nouvelle activité, le portage salarial est l’opportunité de tenter l’aventure du freelance, mais pas seulement.

Une étape dans la carrière professionnelle

L’APEC livrait en 2019 un rapport statistique sur les circonstances et les raisons motivant les cadres à pousser les portes des sociétés de portage. Le portage salarial intéresse de nombreux cadres cherchant à mettre fin à une période d’inactivité relative ou importante. Il répare, comme on dit, un accident de carrière pour 5 cadres sur 10 et donne un nouveau souffle à la vie professionnelle.

Pour les plus jeunes, prêts à entreprendre tout en conservant la sécurité du salariat, le portage salarial constitue une alternative pertinente au CDI classique. Ce Graal tant espéré est inaccessible par les temps qui courent. Il ne fait plus autant rêver. Les carrières longues dans une même entreprise, c’est même de l’histoire ancienne ! Qu’on soit clair, les nouvelles générations d’entrepreneurs cherchent à être autonomes et à monter en compétence sur diverses missions. La condition sine qua non : rester en dehors de l’entreprise. C’est justement ce que permet le portage salarial, ce compromis au statut hybride.

Lancer une nouvelle activité

Le portage est l’opportunité de tester la faisabilité d’un projet professionnel. Démarrez sereinement votre entreprise, sans vous soucier de la création d’entreprise ou du changement de statut juridique. La société de portage s’occupe de tout : facturation, comptabilité, déclarations sociales et fiscales. Vous consacrez ainsi 100 % de votre temps à votre nouvelle lubie et à trouver vos premiers clients. En d’autres termes : un gain de temps pour vos débuts d’entrepreneur, qui on le sait, peuvent être difficiles.

Intégrer une entreprise de portage salarial génère des avantages plus qu’administratifs. Véritables incubateurs de rencontres, ces sociétés favorisent l’échange et l’accès à un réseau de consultants dans des domaines d’activités variés. Alors bien sûr, vous êtes seul en tant que freelance, à dégoter les missions, indépendamment de la société qui vous accueille. Vous conviendrez néanmoins que le réseau agit comme tremplin pour gagner en compétences et trouver de nouveaux clients.

Le CDD en portage salarial

Le CDD en portage salarial est généralement utilisé pour réaliser une mission définie avec une durée établie par le client seul. Dans le domaine de l’informatique notamment, nombreuses sont les missions n’excédant pas 6 mois. Le recours au portage salarial par les entreprises tierces concerne des tâches occasionnelles ou prestations ponctuelles non développées en interne.

Comme tout salarié, l’entrepreneur porté signe un contrat de travail. Le contrat à durée déterminée dure 18 mois maximum, renouvelable deux fois. À quelques détails près, le CDD en portage salarial ressemble au CDD dit classique. Une prime de précarité équivalente à 10 % du salaire brut est par exemple versée au consultant porté, en fin de contrat.

Tout indique que le portage salarial répond à une urgence et à un besoin à court terme. Pourtant, le CDI est aussi envisageable. Plus durable, ce contrat sécurise les travailleurs indépendants sur le long terme.

Le portage salarial : solution entrepreneuriale à court ou à long terme ?

Le portage salarial en CDI : sécurisant à long terme

Le contrat à durée indéterminée signé entre le porté et la société de portage est à privilégier pour les relations de long terme.

Les avantages du salarié porté dans la durée

Si vous avez plusieurs missions à gérer parallèlement, le CDI en portage salarial est idéal. Il permet de répondre à des missions ponctuelles mais longues. Attention toutefois à ce que la mission chez un même client ne dépasse pas 3 ans (ou 36 mois).

Aucune paperasse à organiser, ni à régler ; aucune contrainte d’horaires de travail à rendre compte. Une grande liberté est donnée aux entrepreneurs en CDI, qui peuvent par ailleurs :

  • dépasser 70 000 euros HT de chiffre d’affaires annuel ;
  • bénéficier d’un salaire à base fixe, corrélé aux facturations mensuelles (même en cas de retards de paiements des clients) ;
  • obtenir une rupture conventionnelle et un droit au chômage en cas d’incident ;
  • prétendre à des emprunts bancaires pour des projets professionnels ou personnels durables (investissements immobiliers par exemple).

Dans le cas de missions de longue durée, le porté peut être amené à engager des dépenses supplémentaires propres aux missions (frais kilométriques, repas, déplacements). Ces frais professionnels sont évidemment remboursés entièrement par le client.

L’accompagnement de la société de portage

Il faut reconnaître le coût alloué au portage salarial (10 % du chiffre d’affaires hors taxes prélevé pour les offres les plus complètes). À ceci s’ajoutent les charges patronales sur les revenus d’activité du travailleur indépendant. Néanmoins, pour les consultants qualifiés facturant des tarifs élevés et générant un certain chiffre d’affaires, cette solution est plus que rentable. Le temps dédié aux missions à valeur ajoutée est précieux. Ne le gâchez pas aux tâches annexes et administratives, qui prennent un temps fou. Outre les déclarations et la facturation des clients, certaines sociétés de portage proposent un accompagnement global et progressif, comprenant :

  • une aide à la définition de projet ;
  • des services de secrétariat (cartes de visite, bureau à disposition pour les entretiens clients par exemple) ;
  • une assistance juridique ;
  • des formations spécialisées pour le développement des compétences ;
  • un support aux appels d’offres.

Le portage salarial constitue donc un bon compromis entre l’entrepreneuriat et le salariat pour des profils variés. Il n’est pas strictement voué aux novices, récemment immatriculés, ou aux nouveaux talents désireux d’entreprendre. Il s’avère également utile dans la durée aux consultants les plus expérimentés, manquant cruellement de temps pour la gestion administrative de leur entreprise. En CDD ou en CDI, c’est le choix de la société de portage qui va surtout compter : celle à qui vous déléguez simplement votre gestion, ou celle à qui vous confiez votre carrière, en relation avec différents clients et autres consultants du même domaine.

Contenu
Le portage salarial : solution entrepreneuriale à court ou à long terme ?
Nom de l'article
Le portage salarial : solution entrepreneuriale à court ou à long terme ?
Description
Le portage salarial assure une sécurité digne du régime salarial, et c'est là toute sa force avec à la clé, un salaire garanti à chaque fin de mois.
Auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.