instagram supprime les likes

Pour l’instant, sous forme d’un test, Instagram envisage de masquer les « likes » ou « j’aime » obtenus sur les publications. Les utilisateurs, qui sont plus de 1 milliard dans le monde, semblent avoir un penchant pour cette nouvelle amélioration.

Un essai déjà apprécié dans plusieurs pays

C’est depuis le mois de mai qu’Instagram a déclaré vouloir faire disparaitre les « likes » sur sa plateforme. L’expérience a débuté au Canada et s’est étendue dans d’autres pays en juillet. Parmi eux, il y a eu l’Australie, le Brésil, l’Irlande, l’Italie, la Nouvelle-Zélande et le Japon. Il s’avère que cette fonction plait aux internautes.
Instagram précise qu’il ne s’agit que d’un essai. La société annonce qu’elle va élargir cette expérimentation aux États-Unis à partir de cette semaine. Seule une partie des utilisateurs américains feront l’objet de ce test. Adam Mosseri, patron de la plateforme mobile, a tweeté qu’ils allaient rendre les « likes » plus privé. Il ajoute qu’ils sont impatients d’avoir les retours d’expérience.
Les usagers ne seront plus en mesure de voir le nombre de « likes » sur la publication des personnes qu’ils suivent. Ils ne pourront visionner que les « j’aime » sur leurs propres posts. Ce comptage restera donc privé. Le réseau social précise que les entreprises et les marques utilisant Instagram pour promouvoir leurs produits ne seront pas touchées par cette modification.

Pour soulager la pression sociale

Une étude menée par Pew Research Center aux États-Unis en 2018 démontre que 72 % des adolescents américains sont sur Instagram. 40 % d’entre eux se sentent dans l’obligation de ne partager que des contenus prédisposés à faire beaucoup de « likes ». Ce renouvèlement est donc fait pour apaiser la « pression sociale » subie par les utilisateurs du réseau social. Facebook serait aussi enclin à étendre ce changement sur son réseau. Pour l’instant, il n’effectue qu’un test restreint en Australie.
Le partage de contenus ne serait plus dicté par le nombre de « j’aime » obtenu. L’éradication du « likes » va enlever cette manière de comptabiliser la popularité des influenceurs. Les cadres d’Instagram expliquent qu’ils ne veulent plus que la plateforme soit un centre de compétition. Cette amélioration pourrait calmer le climat sur cette concurrence permanente.
Instagram a pris sa décision suite à plusieurs études. Ces sondages montrent que les habitués sont de plus en plus sélectifs quant à leurs publications. Ils sont angoissés de ne pas obtenir un nombre de « j’aime » satisfaisant. Cela pourrait entrainer une véritable honte que la plateforme souhaite tout à fait éviter. L’application a en effet reçu des critiques sur les risques qu’elle représente sur la santé mentale de ses utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.