ecole du digital

Dans un monde ou internet n’a de cesse de se développer, le digital est une véritable source d’avenir pour les jeunes et futurs travailleurs. Développeur, community manager, webdesigner, … les métiers du web sont de plus en plus nombreux, tout comme la demande des entreprises. Pour se former, des écoles du digital ont vu le jour ces dernières années. Les écoles de communication, de journalisme et de marketing, elles, se réinventent au fil des années pour proposer des formations axées sur le web.

Le digital, qu’est-ce que c’est ?

Digital, web, internet, appelez-le comme vous voulez. Entre l’apparition des ordinateurs, tablettes et téléphones portables, le numérique a connu un véritable boom. Grâce au digital, de nouvelles applications et de nouveaux services sont créés chaque jour. Et pour les faire naître, les développer et les faire vivre, de nombreux métiers ont émergés au fil des années, les voici :

Les métiers du digital

Les métiers digital sont bien trop nombreux pour pouvoir tous être listés. Certains sont bien connus du grand public, d’autres absolument pas. Pour s’y retrouver, on les classe en trois catégories distinctes.

Les métiers de la création web

On retrouve d’abord les métiers de la création web. Ceux-ci consistent, comme leur nom l’indique, à créer une application, un site, un design etc. Parmi ces métiers, on retrouve ceux de graphiste, de webdesigner et d’illustrateur 3D, pour le côté image. Sur le même ton : directeur de création et directeur artistique digital. Pour le côté projet, il existe les métiers de chef de projet ou encore de chef de publicité.

Les métiers du développement web

Après avoir créé, c’est bien connu, il faut développer. On retrouve donc les métiers du développement web, avec développeur d’application, de jeux vidéo, JavaScript, blockchain, flash, …

Les métiers du web marketing

Pour finir, il existe les métiers du web marketing. Ceux-ci s’occupent de remplir un site web, de s’adresser à une communauté ou encore de trouver un bon plan marketing. On retrouve donc les métiers de data analyst et scientist. Mais aussi ceux de community manager, rédacteur, consultant en référencement, traffic manager ou encore webmarketeur.

ecole du digital

Se former au digital, c’est possible

De nouvelles écoles et de nouvelles formations ont vu le jour avec le développement du numérique et ses enjeux. Aujourd’hui, on compte près de 10 écoles dédiées au web, situées partout en France à l’instar de la Digital School of Paris.

Parmi celles-ci, la majorité a été créée après 2017. Mais elles ne sont pas les seules à former aux numériques puisque bien d’autres écoles et facultés ont adapté leur programme. En tout et pour tout, on retrouve près de 1 000 écoles aptes à former au web en France.

Les écoles spécialisées web

Les écoles spécifiques au digital proposent des programmes Bachelor, en 3 ans. Ainsi que des programmes Master, en 5 ans. Pour certaines, un enseignement à distance est possible pour les élèves qui ne pourraient assurer une présence quotidienne dans l’établissement.

Bien souvent, ces écoles proposent des intervenants spécialisés dans le domaine du numérique, et parfois même des intervenants de renom. Ce qui est un réel avantage pour les étudiants qui se forment auprès de véritables professionnels.

Les cours donnés varient bien évidemment selon les écoles et le parcours choisi. Mais on retrouve de l’intégration web, du management de projet, de la communication web et du référencement. Les étudiants apprennent également à se servir de logiciels de montage tel que Photoshop, ainsi que de logiciels de montage vidéo.

La plupart des écoles du digital reconnues par l’État sont payantes. Leur prix varie de 6 000 à 8 500 euros par an. Pour y rentrer, avoir le bac n’est pas toujours une obligation. C’est la motivation qui compte le plus lors de l’admission.

ecole du digital

Les écoles qui s’adaptent au milieu

Faire une école spécialisée dans le digital n’est pas une obligation pour se former aux métiers du numérique. Aujourd’hui, de nombreuses autres écoles proposent des formations en lien avec le web, sans pour autant ne faire que ça. On pense aux écoles de communication, de journalisme et de marketing, entre autres. Mais aussi aux écoles d’ingénieurs, aux écoles d’informatique ou aux universités.

Dès lors que l’on ne souhaite pas faire de sa profession un métier purement web, mais que l’on souhaite avoir certaines bases pour étoffer ses compétences, une école spécialisée n’est pas obligatoire. Il est en effet tout à fait possible de travailler dans le web sans avoir fait une école spécialisée comme en témoigne ce Top 10 des métiers du digital.ecole du digital

Comment choisir son école ?

On le sait, choisir son école n’est pas la chose la plus simple lorsque l’on cherche à intégrer la meilleure. Pour faire son choix, plusieurs choses sont à regarder avec attention.

  • La reconnaissance des diplômes. Il est conseillé de choisir une école reconnue par l’État. Celles-ci sont contrôlées, tant au niveau du diplôme que des équipements, de la qualité pédagogique que du personnel enseignant et de la gestion financière de l’école.
  • L’ancienneté. Même si cela ne veut pas toujours dire grand-chose. Mais plus l’école est ancienne, plus il sera évident de trouver l’avis d’anciens élèves et d’analyser leur parcours post études.
  • Le prix. Encore une fois, il n’est pas forcément gage de qualité, mais tout de même. Parfois, un prix élevé signifie avoir des intervenants de qualité et des partenariats avec des entreprises de renom.
  • Le classement. Tous les ans, un classement des écoles est publié dans les médias. Plusieurs critères sont pris en compte, et ce classement peut aider lors d’un choix compliqué.

ecole du digital

Les débouchés à la sortie de l’école

Les écoles du digital se veulent professionnalisantes et promettent un certain taux d’embauche à la sortie de la formation. Que cela soit en tant que salariés ou en auto-entreprenariat, les métiers liés au web offrent aujourd’hui de véritables débouchés.

Pour ce qui est du salaire, il peut être très varié selon le type de métier choisi. Un développeur web peut gagner jusqu’à 48 000 euros par an. Il faut compter en moyenne 65 000 euros par an pour un directeur artistique, et 38 000 euros par an pour un webdesigner.

Un community manager peut prétendre à une moyenne de 38 000 euros par an également. Un chief digital officier, lui, 160 000 euros par an.

Évidemment, le salaire ne sera pas le même selon l’entreprise et l’expérience. Le salaire d’un junior est bien souvent moins élevé qu’un salaire d’expérimenté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.