Connexion Internet : qu'en est-il chez nos voisins ?

Internet est une fenêtre sur le monde. Disponible presque partout dans le monde, de grandes disparités existent pourtant entre les pays ce qui concerne la connexion Internet, en termes de facilité d’accès, de débit et même d’utilisation… Comment la France se positionne-t-elle par rapport à ses voisins, notamment la Belgique limitrophe ? Le point sur le déploiement d’Internet au-delà de nos frontières.

Un déploiement continu mais disparate de l’Internet au niveau mondial

Si Internet est déjà bien déployé de par le monde, tous les pays n’en sont pas au même point. De vraies disparités se font constater dans les différentes études qui sont régulièrement menées sur ce plan.

Pourquoi de telles disparités de connexion entre les pays ?

Ces disparités de la vitesse du débit Internet dans le monde sont connues et s’expliquent par plusieurs facteurs.

La qualité et le nombre des moyens de transmission

Connexion Internet : qu'en est-il chez nos voisins ?

La diffusion de l’Internet se fait par plusieurs outils. La qualité et le nombre des équipements de transmission est l’un des points essentiels. Par exemple, la fibre optique, qui permet le meilleur débit de connexion, est déjà installée dans certaines zones, en cours de déploiement dans d’autres, tandis que d’autres encore ne sont pas encore concernées par ce projet et restent connectées par ADSL.

Les offres des Fournisseurs d’Accès Internet

Les technologies de l’internet demandent des compétences techniques propres à chacune. Les Fournisseurs d’Accès Internet qui œuvrent à travers le monde ne sont pas tous égaux sur ce plan.

Aussi, leur mise en œuvre peut coûter cher et tous ne sont pas prêts à faire les investissements nécessaires. Ce coût impacte les offres des FAI, qui de fait peuvent devenir inaccessibles à certaines populations. Des arbitrages sont donc faits.

Ainsi, les offres d’accès à internet sont différentes d’un pays à l’autre et même d’un opérateur à l’autre, notamment en ce qui concerne l’accès à l’internet illimité. De ces dernières dépendent l’accès des professionnels et des particuliers à Internet ainsi que la consommation qui en est faite.

La qualité de la bande passante

La vitesse de connexion dépend aussi de la bande passante. Plus elle est élevée, plus la navigation et fluide et l’échange de données rapide et facile. La qualité de la bande passante interagit sur l’utilisation qui est faite d’Internet. Meilleure elle est, plus les échanges de données, les médias utilisés et les téléchargements sont nombreux.

La volonté politique

Un autre élément déterminant est la volonté politique. Par exemple, la France a mis en place un Plan Très Haut Débit. Cette mesure vise à permettre à tous d’avoir un accès fluide à Internet, à court terme et partout sur le territoire national. Un projet similaire est aussi en cours dans d’autres pays, comme la Belgique.

D’autres régions du monde se heurtent à un contrôle gouvernemental, voire à de la censure.

Les disparités géographiques de l’Internet

La vitesse de connexion est donc disparate selon les endroits du monde. Certains profitent de la fibre et du très haut débit, quand d’autres sont à la peine. Les États-Unis, l’Europe et l’Asie sont les mieux desservis, tandis que le continent africain est en retard. De manière générale, le débit s’accélère, assurant une meilleure fluidité de la connexion et des téléchargements plus rapides.

Dans le top 10 des pays les mieux desservis, les trois-quarts sont des pays européens : Suède, Danemark, Luxembourg, Pays-Bas… Ceux-ci sont en avance sur la France. Tandis que l’hexagone se classe en assez bonne position, qu’en est-il de son pays voisin le plus proche, la Belgique ?

Débit internet : quid de la Belgique ?

Connexion Internet : qu'en est-il chez nos voisins ?

Comme la France, la Belgique ne se hisse pas pour le moment dans le top des pays affichant les meilleures connexions Internet. Toutefois, ses prestations sont plus qu’honorables et supportent la comparaison avec celles délivrées en France.

Le haut débit partout mais un taux de pénétration inférieur

La France et la Belgique se rejoignent sur un point vis-à-vis d’Internet : l’excellent maillage du territoire. Les deux pays affichent un taux de couverture à haut débit maximal, à 100 %.

Toutefois, la France affiche un meilleur taux de pénétration que la Belgique. 70 % des ménages français sont connectés contre 74% des foyers Belges, mais le chiffre s’envole chez les professionnels. 92% des entreprises françaises disposent d’un accès internet, contre seulement 86 % des professionnels belges.

À noter que ces chiffres restent dans un cas comme dans l’autre supérieurs à la moyenne européenne.

Une vitesse de connexion supérieure côté belge

La Belgique présente de meilleurs résultats que la France en termes de vitesse de connexion. Alors que la France prend des mesures pour accélérer le raccordement à la fibre, qui profite actuellement à seulement 3% environ des connectés, la Belgique est déjà bien en avance, avec plus de 39% de connexions en FTTX.

Alors qu’en France 17,62 % des connexions affichent encore un débit inférieur à 2 Mb/s, ils sont seulement 1,33 % en Belgique. En France, la moitié des connectés surfent à une vitesse de 10 à 30 Mb/s et aucun n’arrive à dépasser les 100 Mb/s. En Belgique, un bon tiers est entre 10 et 30 Mb/s, un peu moins de 30 % ont entre 30 et 100 Mb/s et déjà plus de 1,5 % des connectés se hissent à plus de 100 Mb/s.

Haut débit internet : pourquoi faire ?

Les usages principaux d’Internet varient d’un pays à l’autre et suivent notamment la vitesse de connexion.

Ainsi, l’usage d’internet est de plus en plus présent dans ces pays où les accès sont illimités et avec des débits rapides. À l’image des Etats-Unis, où l’utilisation du Cloud est très importante. En la matière, la France s’attache à rattraper son retard, mais elle reste loin derrière. La Belgique se tourne aussi de plus en plus vers cette solution de stockage de données en ligne depuis la crise sanitaire.

Les réseaux sociaux comptent parmi les principaux usages du net. Eux-aussi sont très liés à la qualité de la connexion, les médias photos et vidéos demandant une bande passante conséquente.

Aussi, les boutiques e-commerce sont très fréquentées des internautes. Elles-aussi font appel à un fort graphisme, avec des médias photos voire vidéos pour présenter les produits, les témoignages clients…

La façon de consommer l’internet évolue au fil du temps. Les FAI doivent donc relever un double défi : répondre à cette demande en constante évolution et qui ne cesse de croître, et continuer à déployer les accès partout dans le monde. La France, la Belgique et leurs homologues européens remplissent le contrat, tout comme la plupart des pays à l’international. Malgré un retard conséquent, la tendance est aussi au beau fixe en ce qui concerne le déploiement et la vitesse des connexions internet sur le continent africain.

Article précédentComment optimiser sa téléphonie d’entreprise grâce à la VoIP?
Article suivantComment vendre en ligne sans posséder de site internet ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.