Comment surveiller un local industriel ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour la sécurisation des locaux industriels. Vidéosurveillance, télésurveillance ou gardiennage : laquelle est la plus efficace ? Quelle est la solution la plus adaptée ?

La vidéosurveillance, la solution la plus basique

Il s’agit d’une méthode de sécurisation des lieux avec une caméra de surveillance, qui est aujourd’hui à la portée de la majorité des entreprises. Elle s’adapte d’ailleurs très particulièrement aux locaux industriels, car il suffit de débourser quelques milliers d’euros pour couvrir des centaines de mètres carrés de locaux. La vidéosurveillance est surtout avantageuse par son faible coût, en sachant qu’il faut prévoir 200 à 300 euros par caméra. Le système est très au point grâce au développement des technologies IP et au Wi-Fi et si la surface à surveiller n’est pas très étendue, une ou deux caméras peuvent faire l’affaire.

Les images sont enregistrées sur un ordinateur ou sur des serveurs hébergés chez un prestataire pour une redevance mensuelle de quelques dizaines d’euros Hors Taxe. Pour les locaux industriels plus étendus, les images sont enregistrées sur place sur un disque dur à très grande capacité. Pour cette option, il faut compter entre 500 à 750 euros de plus. Si la zone à surveiller est constituée de plusieurs sites éloignés les uns des autres, il est possible d’enregistrer les images sur place ou sur un serveur extérieur. Aujourd’hui, les prestataires proposant des solutions de vidéosurveillance sont très nombreux sur le marché, mais il est conseillé de se tourner vers un installateur en mesure de prendre en compte les spécificités de l’entreprise.

Pour quel(s) dispositif(s) opter ?

Pour que la vidéosurveillance soit efficace, il est essentiel de cerner les besoins. Il est inutile d’installer plusieurs caméras de surveillance si personne n’est face à l’écran pour les contrôler. La première chose à faire concerne donc la sécurisation des ouvertures, notamment grâce à des caméras ip dotées de capteurs de mouvements enregistrant des images lorsqu’elles sont activées par le passage d’une personne. Il existe par exemple des périphériques informatiques à installer sur chaque porte qui activent les caméras à chaque détection. Si nécessaire, équipez-vous de dispositif à vision nocturne. Ce type de dispositif peut être couplé à un agent de télésurveillance qui va vérifier systématiquement les mouvements détectés et agir en cas d’alerte avérée.

À noter qu’il y a des normes et réglementations à respecter quant à l’utilisation des images et vidéos enregistrées via un tel système, notamment vis-à-vis des collaborateurs qui peuvent se montrer réticents à l’usage de la télésurveillance. Il convient d’éviter tout usage abusif des moyens de vidéosurveillance, car toute image captée hors cadre de la loi est irrecevable en cas de procédure. Ainsi, si un vol ou une indélicatesse est commis par un salarié et a été enregistré par une caméra non déclarée, cette preuve ne sera pas considérée par la justice. Par ailleurs, l’atteinte volontaire à la vie privée d’autrui est passible d’une amende de 45 000 euros et d’un an de prison.

Comment surveiller un local industriel ?

La télésurveillance, une solution semi-externalisée

Pour surveiller un local industriel, la télésurveillance est une solution très pratique. Elle consiste à se doter d’équipements de détection d’intrusion et de vidéosurveillance, tout en déléguant la mission de surveillance des locaux à un partenaire agréé afin de toujours bénéficier de la réaction et de la protection adaptée.

Contrairement à la vidéosurveillance, avec la télésurveillance, le local industriel est surveillé à distance par un prestataire. Cette solution a un aspect dissuasif, mais aussi réactif puisque quelqu’un est toujours là pour réagir en cas d’alerte (incendie, effraction, tentative de cambriolage…). Le contrat entre les deux parties stipule généralement que le prestataire effectue des déplacements et réalise une étude approfondie des besoins avec sa clientèle. Un cahier des charges est établi et les dispositifs adaptés au cas du local industriel concerné sont installés.

Quels équipements privilégier pour la télésurveillance ?

En général, pour effectuer la télésurveillance, il faut des détecteurs de mouvements et/ou de chocs, un système d’alarme, des caméras, ainsi qu’un transmetteur téléphonique qui va relier le tout au prestataire. Dès qu’un problème est détecté, ce dernier est alerté et va effectuer la levée de doute. En fonction des termes du contrat, la vérification peut se faire par le visionnage des vidéos, par une demande d’identification vocale ou encore par l’intervention d’une équipe directement sur place. Bien entendu, un interlocuteur au sein de l’entreprise est instantanément consulté afin de prendre les mesures qui s’imposent face à la situation présente.

Pour bénéficier de la télésurveillance, il est nécessaire d’effectuer la souscription d’un abonnement ainsi que l’achat et la mise en place de l’équipement. En général, l’abonnement coûte environ de 40 à 500 euros par mois en fonction de la superficie à surveiller et des missions confiées.

Comment surveiller un local industriel ?

Il est aussi possible d’opter pour des sociétés d’assurance qui sont souvent partenaires avec des sociétés agréées, ce qui a l’avantage de permettre de profiter de tarifs négociés ou encore de faire valoir un rabais sur la prime d’assurance. Il ne faut pas oublier les banques qui proposent également des offres de télésurveillance fonctionnant comme un leasing. L’offre est alors regroupée dans une mensualité unique dont le coût va dépendre de la superficie des locaux industriels et des besoins spécifiques de l’entreprise.

En outre, il faut savoir que les centres de télésurveillance les plus fiables bénéficient d’une certification. Il est par exemple possible de se référer à celle de l’Apsad qui catégorise les centres en fonction des niveaux de risque.

Externaliser la surveillance avec le gardiennage

Si vos locaux industriels présentent de réels risques de se faire cambrioler ou si le risque d’intrusion est particulièrement élevé, il est nécessaire de passer par le gardiennage pour surveiller les lieux. En effet, dans certains cas, seule la présence d’un vigile s’avère assez dissuasive. Souffrant de préjugés, le gardiennage physique n’est pas la solution la plus adoptée par les entreprises pourtant elle constitue un excellent moyen de compléter l’arsenal sécuritaire. En effet, les prestations sont variées et personnalisées en fonction des besoins. Par exemple pour les locaux industriels stockant des matières premières et qui sont répartis dans des zones éloignées les unes des autres, il convient d’opter pour l’agent véhiculé tandis que l’agent cynophile est la meilleure solution pour sécuriser les biens et les personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.