Comment fonctionne une alarme ?

Que l’on soit professionnel ou particulier, on peut tous avoir besoin d’un système d’alarme. Le but de ce signal est d’empêcher ou de retarder l’intrusion d’un cambrioleur au domicile ou dans un local commercial. Il existe différentes solutions pour se prémunir de ce type de délit, en version classique ou avec télésurveillance, mais voyons de plus près comment fonctionne une alarme.

Le principe de l’alarme anti-effraction

Le but de votre système de sécurité est de prévenir ou stopper une tentative d’effraction. Toutes les alarmes fonctionnent sur le même principe : lorsqu’un individu pénètre chez vous, il déclenche différents capteurs qui transmettent l’information à une centrale. Celle-ci enclenche alors le système d’avertisseurs (sonore, lumineux ou les deux) : le fonctionnement d’un système d’alarme fera à coup sûr fuir le cambrioleur, car il ne tient pas à se faire voir du voisinage, et encore moins à se faire prendre.

Une alarme avec télésurveillance envoie également les signaux de déclenchement à la société qui gère votre alarme. C’est elle qui se charge de vérifier la nature de l’alerte et de prévenir le commissariat le plus proche. Ce type d’alarme permet une surveillance constante de votre logement en détectant les anomalies et en agissant en fonction du traitement des informations.

Quel que soit le niveau de gamme choisi, une alarme assure les fonctions de :

  • Détection
  • Information
  • Avertissement

La mise en route d’une alarme se fait soit avec une clé, un code à saisir ou via une application internet (disponible également sur smartphone). C’est un moyen moderne de sécuriser son domicile ou son entreprise même à distance, la nuit, en vacances, peu importe le jour, l’heure et le lieu.

La composition d’une alarme

C’est une chaîne de composants reliés les uns aux autres qui permet de déclencher un signal sonore, lumineux dans certains cas. Elle est composée d’une centrale d’acquisition, véritable cœur du système de sécurité. C’est elle qui reçoit les informations de tous les capteurs présents dans le logement et qui déclenche les signaux d’avertissement.

De capteurs volumétriques fixés idéalement dans les coins des pièces et en hauteur détectent la présence d’intrus dans la pièce, et des capteurs périphériques fixés sur les portes et les fenêtres se déclenchent en cas de choc ou si on les ouvre. Une sirène intérieure et extérieure sera actionnée par la centrale dès que les capteurs signaleront quelque chose d’anormal. On peut également ajouter des caméras dans les pièces ou du moins aux endroits stratégiques pour savoir à distance ce qu’il se passe, mais aussi pour apporter des preuves de l’effraction.

On peut aussi ajouter des claviers type digicode, des télécommandes ou des badges pour pouvoir activer ou désactiver l’alarme.

Comment fonctionne une alarme ?

Les différentes alarmes

Elles sont toutes composées des mêmes éléments et pourtant, il existe différentes typologies d’alarmes. La différence se fait au niveau des liaisons entre la centrale d’alarme et les différents capteurs, mais aussi au niveau des personnes prévenues, dans le cas des bâtiments protégés avec une alarme connectée ou de télésurveillance.

Les alarmes filaires

Ici, la liaison entre la centrale et les autres éléments se fait physiquement par l’intermédiaire de câbles. Cette alarme est bien adaptée aux grands espaces avec peu d’ouvrants (type entrepôt/atelier). Sa mise en œuvre nécessite néanmoins un certain nombre de travaux pour faire passer les câbles et il sera compliqué de faire évoluer l’installation après sa mise en route (ajout ou déplacement des capteurs par exemple).

Les alarmes sans fil

L’alarme sans fil fonctionne grâce aux ondes radio, les éléments sont donc indépendants les uns des autres. Ce type d’alarme est rapide et facile à mettre en place. Il présente également l’avantage de permettre une complète évolution du système après son installation. Vous pouvez par exemple rajouter des capteurs comme des caméras ou modifier l’emplacement de ceux-ci.

Les smart alarmes

Ce sont les dernières-nées : les alarmes connectées. La plupart du temps, elles sont sans fil et présentent la particularité de pouvoir vous envoyer une notification sur votre téléphone ou par mail en cas d’intrusion chez vous. Il suffit d’une simple connexion internet pour les faire fonctionner. Ces modèles sont pratiques et perfectionnés, mais ce sera à vous de vous déplacer pour vérifier votre alarme, prévenir les voisins ou les forces de l’ordre.

Les alarmes de télésurveillance

C’est le must en matière de sécurité : vous alliez les bénéfices d’une alarme connectée avec la tranquillité d’esprit. Ici, c’est une société extérieure qui gère votre alarme. Dès qu’il y a une intrusion ou suspicion d’intrusion, c’est elle qui se charge de la vérification et de prévenir la police. Que vous soyez joignable ou non (en vacances à l’étranger par exemple), tout sera pris en charge.

Les plus d’une alarme de télésurveillance

Nous l’avons vu plus haut dans cet article : toutes les alarmes sont faites pour dissuader et amener le cambrioleur à prendre la fuite. Cependant, dans le cas d’une alarme classique sans télésurveillance, il faudra que vous vous déplaciez en personne pour vérifier qu’il s’agit bien d’une alerte réelle, éteindre les sirènes d’alerte et prévenir la police. Sans compter le temps de pose de l’installation et l’achat.

Pour quelques dizaines d’euros par mois, si vous faites appel à une société de télésurveillance, vous bénéficierez de :

  • Un diagnostic pour connaître vos besoins précis.
  • Une surveillance et une intervention garanties 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 par des agents.
  • La vérification par un agent pour lever le doute en cas d’alerte.
  • L’agent peut prendre contact via l’interphone de l’alarme avec les intrus, pour leur signifier que les lieux sont sous surveillance et demander un mot de passe.
  • Si votre système en est pourvu, l’agent de sécurité peut déclencher à distance un système qui génère de la fumée opaque (sans danger pour la santé) pour mettre en fuite le cambrioleur en attendant l’arrivée de la police.
  • Une assistance, comme la garantie du matériel, les mises à jour du système d’exploitation de l’alarme, etc.

Comment fonctionne une alarme ?

Kit alarme ou système d’alarme ?

On parle de système d’alarme la plupart du temps lorsqu’il s’agit de l’installation complète d’une alarme filaire. L’appellation kit, elle, est plutôt réservée à un kit prêt à l’emploi comme on en trouve en grande surface de bricolage.

Les kits sont en règle générale sans fil, rapides et faciles à poser. Ils disposent des principaux éléments (centrale/détecteurs/avertisseurs) et peuvent être évolutifs, ce qui constitue un avantage précieux.

Dans tous les cas, si vous avez besoin de conseils pour connaître votre besoin en matière d’alarme de maison, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la pose de ce type de matériel. Grâce à son expertise, vous vous assurez que l’alarme est posée dans les règles de l’art avec les capteurs positionnés au bon endroit. Certaines compagnies d’assurance demandent d’ailleurs parfois que le système de sécurité soit installé exclusivement par un professionnel.

Contenu
Comment fonctionne une alarme ?
Nom de l'article
Comment fonctionne une alarme ?
Description
Il existe diverses solutions pour se prémunir des cambriolages, en version classique ou télésurveillance, voyons comment fonctionne exactement une alarme.
Auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.