digital-analytics

Lorsqu’ils visitent des sites web, les internautes laissent derrière eux des informations capitales pour qui sait les stocker et les exploiter. Les analytiques nécessitent toutefois deux prérequis : avoir du trafic et collecter, analyser et interpréter ces précieuses données. Nos conseils pour recueillir et traiter ces informations capitales.

Site web : collecter des données

Exister sur le net est désormais indispensable à tout professionnel qui souhaite développer et pérenniser son activité. Il s’agit d’y être visible et audible de sa cible. Face à la forte concurrence qui sévit dans tous les secteurs d’activité et au comportement versatile des visiteurs, seul le référencement rend cela possible.

La stratégie de référencement est la meilleure solution pour attirer des internautes sur son site. Publication régulière de contenu unique et pertinent, optimisation SEO avec balises et mots-clés, longue traine… les actions à initier sont multiples. Bien menée, une telle stratégie permet d’acquérir des visiteurs, de les convertir et de recueillir des informations en masse, qu’il convient ensuite de trier et d’interpréter.

Car mettre en œuvre une stratégie de référencement est un atout décisionnaire qui peut permettre de faire la différence, uniquement à condition de savoir tirer parti des données analytiques et des résultats qu’elle génère. On comprend donc tout l’intérêt de se tourner vers des professionnels et confier cette mission à une Agence Web Analytics.

La phase de collecte des données revêt donc une grande importance.

Des outils permettent de la mettre en place, à l’instar des cookies et de Google Analytics, service proposé gratuitement par le moteur de recherche du même nom. Il s’agit d’installer un système de tracking avec des paramétrages spécifiques.

Ceux-ci vont porter sur des KPI ou Key Performance Indicator, comme par exemple le taux de rebond, le taux de conversion, le panier moyen, les backlinks efficaces… Il en existe de multiples et il convient de déterminer ceux qui sont utiles à son activité.

Pour cela, il faut au préalable définir la finalité de cette stratégie de référencement, l’objectif poursuivi : asseoir sa position, gagner en visibilité, développer son chiffre d’affaires… Cette finalité est propre à chacun. L’objectif sert à définir le cahier des charges qui servira au pilotage du projet, de sa mise en œuvre jusqu’à son terme, une fois les résultats obtenus.

La collecte de données est désormais encadrée pour assurer aux internautes la protection de leur vie privée. Cette pratique doit donc être effectuée dans le respect de la RGPD, sous peine de lourdes sanctions.

digital-analytics

Mesurer l’impact du référencement

Prendre des mesures d’optimisation de son site internet pour obtenir un meilleur référencement et booster son trafic est une action stratégique forte, dont les résultats demandent à être mesurés.

Les informations collectées par le tracking adossé à un site sont des données brutes et de diverses natures : adresses IP,  heures de connexion, temps de la visite, taux de rebond, panier moyen, produits phares…

Après la phase de collecte et pour faciliter leur traitement, il convient donc de trier les informations reçues afin de les rendre exploitables. Intégrer les données dans des tableaux de bord, ou dashboard, permet de condenser rapidement les résultats des KPI évaluées et de suivre l’évolution des différents indicateurs.

Le dashboard peut être personnalisé, en ciblant les informations utiles pour faire apparaître uniquement cette sélection, dans un format déterminé : statistiques, graphiques, tableaux… Il est intéressant que les données soient retransmises de façon très visuelle, pour un suivi rapide et régulier.

Pour gagner en efficacité, les résultats compilés dans le dashboard sont à coupler avec un CRM. Cela permet d’y intégrer les coordonnées de ses nouveaux prospects et clients, mais aussi de faire changer leur statut en cas de conversion. Le CRM est ainsi mis à jour facilement et constitue une base de travail fiable et actualisée.

Les informations ainsi triées et rendues exploitables vont servir de support à la prise de décision.

Tirer des conclusions des résultats et données collectées

Le recueil d’informations liées à un référencement est un formidable atout pour élaborer ou affiner sa stratégie de développement.

Les données permettent de mettre en exergue des indicateurs clés. Ceux-ci s’analysent toujours par rapport à l’objectif fixé lors du déploiement des actions de référencement.

Positifs ou non, les résultats donnent de précieuses indications sur l’efficacité du site web, les arguments déployés, la fidélisation, la conversion.

En fonction de ces constatations, les actions initiées en faveur du référencement pourront être renforcées, modifiées, et certaines trop peu efficaces abandonnées. De nouvelles pistes de travail peuvent aussi en découler, pour mieux répondre aux habitudes de sa cible. Le plan de marquage sera revu et modifié ou conforté.

Car le référencement est un travail régulier, qui demande une veille de tous les instants. Les algorithmes des moteurs de recherche réévaluent de manière très régulière leurs classements, pour tenir compte des contenus actualisés et des nouveaux sites qui s’ouvrent quotidiennement.

La position obtenue sur les moteurs de recherche n’est donc pas figée et jamais définitive. En conséquence de quoi, même le mieux positionné doit continuer à enrichir son site en travaillant constamment son référencement pour se maintenir parmi les premiers résultats proposés.

digital-analytics

Des priorités peuvent aussi se dégager grâce à une analyse fine des données exploitées. Il devient alors possible d’établir un rétro-planning, où chaque action est programmée selon un ordre réfléchi et avec des deadlines réalistes arrêtées.

Ce plan d’action daté permet de programmer des bilans réguliers et d’avoir une meilleure réactivité, indispensable pour évoluer sur internet où les choses sont en perpétuel mouvement.

Récupérer et analyser les données et les résultats permet donc de bien mesurer les retours sur investissement des efforts fournis pour le référencement de son site web. Il convient toutefois de procéder étape par étape pour ne rien laisser au hasard. Il est aussi essentiel de ne pas perdre de vue que tous ces indicateurs s’apprécient à l’instant T et sont à mettre en rapport avec une action et un objectif clairement défini. Assimilables à des conseils décisionnaires et à un audit du site, ces informations sont à considérer pour améliorer encore et toujours les performances de son site internet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.