Ubuntu Mobile : quand Linux suit les traces d’Apple et Microsoft sur smartphones

(VIDEO) Après Apple et Microsoft, Canonical vient d’annoncer que son célèbre système d’exploitation libre Ubuntu (basé sur Linux) allait être développé en OS mobile.

ubuntu mobile canonical Ubuntu Mobile : quand Linux suit les traces dApple et Microsoft sur smartphones

Canonical annonce des Ubuntu Phone, mais pas avant 2014

Et oui, Android ne sera bientôt plus le seul OS mobile avec de vrais morceaux de Linux à l’intérieur !

Voilà une nouvelle qui devrait ravir tous les utilisateurs d’Ubuntu dans le monde. Canonical a dévoilé mercredi 2 janvier son projet de système d’exploitation libre et mobile dérivé d‘Ubuntu, la célèbre distribution de Linux. Il s’agit maintenant pour l’éditeur de trouver des partenaires constructeurs afin de distribuer à grande échelle son nouvel OS dès 2014.

Ubuntu Phone comprend par défaut un gestionnaire de SMS et d’e-mails. Il permet en outre le contrôle d’un appareil photo et des galeries associées. Il dispose enfin d’un lecteur musical et d’un service de cartographie.

Système d’exploitation libre, son code va très vite être partagé avec les développeurs afin que ceux-ci puissent y développer leurs propres applications.

Un système libre et flexible idéal pour les entreprises

Pour s’attacher le concours des fabricants et des opérateurs, Mark Shuttleworth, fondateur de la société Canonical, avance l’argument de la convergence et se rapproche par ailleurs ostensiblement du marché des entreprises.

Plusieurs applications sont déjà disponibles, dont pour les plus courantes Facebook, Gmail, etc. Des webapps pourront également être installées sur le nouveau système de Canonical. Celles-ci sont facilement intégrables dans le système mobile, car elles peuvent être adaptées depuis la version PC (depuis la version 12.10 d’Ubuntu pour PC).

Malheureusement, Canonical est encore à la recherche de partenaires. En effet, sans aucun fabricant pour fournir le système pré installé, il sera difficile de réussir à imposer son nouveau système à Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical. De plus, l’objectif avril 2014, pour la sortie de la version multi plateformes d’Ubuntu parait bien lointain. En effet, alors que Microsoft n’a pas totalement réussi à faire accepter ses Windows Phone par une majorité d’utilisateurs, comment Canonical compte espérer là où la firme de Redmond est encore à la traîne derrière iOS et Android ?

Première étape : faire connaître Ubuntu

En ce sens, plusieurs obstacles devront être surmontés : la relative ignorance du système par le grand public, l’image geek de celui-ci (Ubuntu est basé, comme Android, sur un noyau Linux, et est encore une distribution GNU/Linux pour PC dans l’esprit collectif).

Comment ainsi détrôner iOS, et la puissance commerciale (et juridique) d’Apple, ainsi qu’Android, qui est préinstallé sur la majorité des smartphones de la planête ? La rapidité de développement d’Ubuntu, qui sort une version tous les 6 mois pour PC est un atout majeur. En ce sens, un système pour mobiles pourrait réellement apporter une valeur ajoutée si la compatibilité des smartphones y est assurée, comme la version Desktop.

En effet, alors que les possesseurs de Samsung Galaxy Tab 8.9 attendent encore une potentielle mise à niveau vers ICS, les utilisateurs de la version PC d’Ubuntu ont l’opportunité de changer de version tous les 6 mois, cela gratuitement et en toute légalité. Si la compatibilité était assurée à chaque nouvelle version, l’assurance d’avoir un système à jour pourrait être un argument pour Canonical.

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

0 réponses à Ubuntu Mobile : quand Linux suit les traces d’Apple et Microsoft sur smartphones

Postez un commentaire