Steve Jobs voulait se prendre pour Willy Wonka et glisser un ticket d’or dans le millionième iMac

Steve Jobs était un homme énigmatique sur lequel nous ne savions que peu de choses : juste quelques rumeurs & légendes. Il aura fallu attendre la disparition du créateur d’Apple pour apprendre à mieux le connaître.

Et ce que nous apprenons, c’est que Steve Jobs était un grand enfant. Un enfant qui aimait aller dans les studios de Pixar (qu’il possédait) pour aller écouter Tom Hanks réaliser le doublage des voix du dernier Toy Story par exemple.

willy wonka Steve Jobs voulait se prendre pour Willy Wonka et glisser un ticket dor dans le millionième iMac

Mais dans le dernier livre de Ken Segall, « Insanely Simple: The Obsession That Drives Apple’s Success », nous apprenons une autre anecdote absolument croustillante.

En effet, c’est lors du lancement des premiers iMac en 1998 que Steve Jobs a émis le souhait d’organiser un concours. En effet, le CEO d’Apple voulait reprendre l’intrigue du fameux livre Charlie et la chocolaterie et glisser un ticket d’or à l’intérieur de la boîte du millionième iMac. L’idée était ensuite, pour les équipes marketing d’Apple, de promouvoir l’existence de ce ticket d’or.

Le chanceux qui aurait eu la chance de découvrir le ticket doré se serait vu rembourser son iMac, mais Apple lui aurait aussi offert les frais de transports pour se rendre à Cupertino où Steve Jobs lui aurait fait visiter le campus.

original Steve Jobs voulait se prendre pour Willy Wonka et glisser un ticket dor dans le millionième iMac

On raconte même que Steve Jobs avait envie de porter le costume du fameux Willy Wonka pour accueillir le grand gagnant. Imaginer Steve Jobs en Willy Wonka est absolument loufoque et détonne un peu de l’image que nous avons de lui dans un éternel jean et pull à col roulé.

L’idée ne faisait pas l’unanimité dans l’équipe dirigeante d’Apple. Ce n’est pourtant pas une divergence d’opinion qui a empêché Jobs de réaliser ce rêve, mais la loi. En effet, il est interdit par la loi d’organiser un concours qui pousse le consommateur à l’achat. Foutue loi californienne qui n’existait pas au pays de Willy Wonka.

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

Postez un commentaire