Personne pour trinquer à l’anniversaire de Google+

Alors que le réseau social souffle sur sa première bougie, tout porte à croire que les fées malintentionnées se sont penchées sur son berceau. Larry Page et ses collaborateurs sont seuls à couper des parts de gâteaux, chapeaux pointus sur la tête. Personne n’a répondu à la carte d’invitation de la petite sauterie.

354opi Personne pour trinquer à lanniversaire de Google+

Le village fantôme

Google revendique 170 millions de comptes, mais pour combien d’utilisateurs actifs ? Une étude récente vient troubler les festivités. Selon RJ Metics, Google + a tout d’une ville fantôme virtuelle à cause d’un faible engagement des utilisateurs et une activité réduite. Pour rentrer dans les chiffres effrayants, il s’écoule en moyenne 12 jours entre deux posts publics en sachant qu’un tiers des utilisateurs n’ont posté qu’un seul statut.

Pire, un post reçoit en moyenne 0,17 partage. C’est donc de l’engagement de l’internaute, et de sa participation minime dont il est question. Une problématique centrale dans l’animation d’un réseau social que Google a les plus grandes difficultés à réguler. Les visiteurs de Google Plus y passent 3 minutes par mois contre 7 heures pour Facebook. On comprend mieux que nombre d’amis soient passés à côté du carton d’invitation pour l’anniversaire. Le jeune Benjamin qui s’était trouvé malgré lui au centre d’un groupe Facebook aux 18 000 participants pour son anniversaire, aurait été bien avisé de lancer l’invitation sur Google +…

Tous tes amis se sont réunis pour te souhaiter….

Pourtant, Google + était pavé de bonnes attentions avec la possibilité de parquer des amis dans des cercles d’intérêts. Proches, famille, amis, contacts professionnels. Certains détracteurs (pour ne pas dire rageux) de Facebook pensaient même avoir trouvé en Google + un eldorado et un lieu de sécurité relative. Car un grand mal menace l’Internet Moderne : le vol des données personnelles.

Pour autant, le service a connu un sacré retard à l’allumage à cause de la réticence de la firme de Mountain View à permettre aux marques et aux sites de news de poster du contenu. En ne choisissant jamais entre l’aspect communautaire de Facebook et le traitement d’actualité de Twitter, Google + espérait être un réseau hybride. C’est en réalité un concept bâtard qui souffle dans la plus grande indifférence sa première bougie. Joyeux anniversaire. Google Doodle Personne pour trinquer à lanniversaire de Google+

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

0 réponses à Personne pour trinquer à l’anniversaire de Google+

Postez un commentaire