Le juge néo-zélandais David Harvey se retire de l’affaire Megaupload

Pas un jour sans que l’on parle de Kim Dotcom. Aujourd’hui, c’est à l’occasion d’un nouveau rebondissement dans l’affaire Megaupload. En effet, Le juge David Harvey, en charge du dossier est contraint de se retirer.  Ce dernier se retrouve au centre d’une vive polémique en Nouvelle-Zélande.

kim dotcom webtech Le juge néo zélandais David Harvey se retire de laffaire Megaupload

Le juge néo-zélandais en charge de l’affaire, David Harvey, est intervenu favorablement envers Kim Dotcom ces derniers mois. En effet, il avait laissé penser qu’il n’est pas tout à fait impartial, dans la guerre opposant le taulier de MegaUpload aux États-Unis. david harvey Le juge néo zélandais David Harvey se retire de laffaire Megaupload Si pour l’instant, Kim Doctcom est dans la situation dans laquelle il est, c’est grâce à lui.  Ce dernier, avait autorisé Kim dotcom a puiser davantage dans ses resourses, de ce fait il bénéficiait d’une subvention de 60000 $ par mois.

Ce juge s’était particulièrement attaqué aux Etats-Unis pour la manière dont était gérée la procédure d’extradition et de leur gros manque de communication. Selon lui, de nombreuses zones d’ombres planent sur le dossier. En conséquence, il avait demander aux USA de leur transmettre,  les données contenues dans les disques des machines confisquées.

Mais dernièrement, lors du Trans-Pacific Partnership, David Harvey a  lâché une phrase ayant l’effet d’une bombe :   »Nous avons rencontré l’ennemi et c’est les États-Unis ».

Ce qui n’a pas du tout plu. L’affaire a fait grand bruit dans les journaux Néo Zélandais, et les critiques l’accusant d’être trop proche de l’affaire MegaUpload et de prendre parti contre les États-Unis l’ont conduit à se retirer du dossier. La confirmation a été donnée par un autre juge, Jan-Marie Doogue :

Il reconnaît que les remarques faites dans le cadre d’une annonce au sujet des droits d’auteur récemment faite sur Internet pouvaient poser question sur son impartialité, et la réponse pour lui est de démissionner de l’affaire. »

David Harvey a donc démissionné, laissant encore un peu plus de mystère dans cette affaire Megaupload… On ne sait pas encore si le départ du juge va changer grand chose, mais en attendant, l’audience pour l’extradition de Kim Dotcom est toujours fixée en mars prochain. 

Pendant ce temps là, tel un forcené en « cabane », Kim Dotcom continu de poser ses « lyrics »…Voici son dernier tube, MR PRESIDENT:

Source

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

Postez un commentaire