L’action en hausse mais les utilisateurs en baisse chez Facebook

Les courbes se croisent pour le pantagruélique réseau de Mark Zuckerberg. Alors que l’action Facebook est en passe de regagner son niveau initial avec une valorisation à 33 dollars, le nombre de visiteurs uniques est en baisse aux Etats-Unis.

facebook chute hausse petit Laction en hausse mais les utilisateurs en baisse chez Facebook

Les vases communicants

Selon l’institut Comscore, les audiences subissent un tassement sur ces derniers mois. Tassement qui se vérifie dans les chiffres, de 158,9 millions à 158,1 millions de visiteurs uniques.  Si on ne peut pas parler de chute abyssale, Facebook a interrompu sa folle escalade vers les cimes des réseaux sociaux. Saturation du nombre d’utilisateurs ? Lassitude des internautes ? Perte d’identité du service ?

Avant de se lancer dans une théorie fumeuse, rappelons nous que 240 millions d’internautes résident sur la terre de l’oncle Sam. Le seul moyen pour Facebook de faire croître sa base utilisateur significativement serait d’obliger tout nouvel acheteur d’ordinateur ou de smartphone à s’inscrire sur le service. En revanche, le temps moyen passé par les facebookophage augmente de deux minutes par rapport au mois de mai en dépassant la barre des six heures.

Déplafonner sans trahir

En réalité, l’évolution d’un tel service est toujours une problématique épineuse parce que la nouveauté est à double tranchant. Facebook est contraint d’évoluer, de proposer de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux usages. Simultanément, le concept initial perd de sa teneur en se noyant dans des services qui bourgeonnent.

Du point de vue de l’utilisateur lambda, tout parait de plus en plus désarticulé. L’App center, les statuts sponsorisés, l’application photo et maintenant la recherche d’amis à proximité. Histoire de se voir en vraie dans la vraie vie plutôt que de tchater avec un ami à cinquante mètres de distance.

Si cette succession d’annonces ne rassurera pas les conspirationnistes, les investisseurs eux ont l’air de reprendre confiance en l’aplomb de Facebook. Après avoir plongé sous la barre des 23 dollars, la valeur de l’action remonte peu à peu. Un regain de confiance progressif mais réel, qui ne corrobore en rien cette perte de vitesse du réseau social aux Etats-Unis. Un curieux rapport de vases communicants.

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

0 réponses à L’action en hausse mais les utilisateurs en baisse chez Facebook

Postez un commentaire