Il faudra faire une demande administrative pour regarder du porno en Angleterre

Hécatombe dans le pays de la reine Elisabeth II, l’accès aux sites pornographiques pourrait bientôt être interdit à tous les internautes.

Canard Il faudra faire une demande administrative pour regarder du porno en Angleterre

L’accès aux sites pornographiques, aux films interdits aux mineurs et aux femmes dénudées est de plus en plus facile pour des milliers d’enfants. Le gouvernement anglais, les associations de parents et les députés conservateurs font régulièrement le point sur ce sujet afin d’endiguer le fléau.

L’idée n’est pas de relancer l’économie des sex shops physiques en période où il faut se serrer la ceinture (sans mauvais jeu de mots) mais de prévenir l’accès des enfants à ces sites un peu olé olé. Le cabinet du Premier Ministre étudie actuellement un projet de loi visant à imposer à la totalité des fournisseurs internet et donc des internautes un « filtre » anti pornographie.

Un point « porno » dans les contrats Internet

Déjà en octobre, David Cameron, le Premier Ministre, avait émis une première proposition dans cette lutte. Les quatre principaux fournisseurs, ISPs-BT, TalkTalk, Virgin et Sky, doivent préciser dans le contrat avec tout nouveau client un paragraphe « porno ». Celui qui achète un nouvel abonnement internet choisit délibérément en cochant ou non une case pour pouvoir visionner des vidéos hot. L’Angleterre compte 19 millions d’internautes dont 17.6 pour ces quatre opérateurs.

Internet rend par défaut des contenus faciles d’accès

Ce retour sur la scène médiatique de ce contrôle est dû à Clair Perry. La députée conservatrice a publié un rapport sur la protection des enfants en ligne (à lire ici). « De nombreux enfants ont facilement accès à la pornographie en ligne », « cette exposition a de nombreuses conséquences sur l’attitude de l’enfant vis-à-vis du sexe, de ses relations et de l’image de son corps ». Or l’idée d’Internet, comme le rappelle le Guardian, est de rendre l’accès à des contenus facilement.

Faire une demande pour débloquer le filtre

Une nouvelle proposition de loi est donc à l’étude. L’interdiction d’accès au porno serait par défaut activée sur toutes les connexions internet. Pour se libérer de ce contrôle, les internautes devront faire une demande auprès de leur fournisseur qui supprimera le filtre. D’après CNETFrance, le téléchargement a fortement augmenté depuis l’annonce du projet de loi.

Une info trouvée sur Roomantic.

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

8 réponses à Il faudra faire une demande administrative pour regarder du porno en Angleterre

  1. Iam_John_John 15 mai 2012 à 12 h 21

    Cet article contient plusieurs erreurs ! Et pour ne pas être affublé de mauvais sobriquets, je vais me justifier.

    - Le chapô est trompeur, puisqu’il semble que l’accès au porno ne sera pas interdit mais filtré, énorme nuance !

    - Passons les formulations maladroites des deux premiers paragraphes (l’accès [...] aux femmes dénudées = ?!) pour se concentrer sur les termes employés. En effet, les « films interdits aux mineurs » ne sont pas forcément classés X. L’expression « serrer la ceinture » ne trouve aucune connotation sexuelle, même au plus loin degré : pas besoin de préciser qu’il n’y à pas de jeu de mots.

    - Passons les quelques coquilles (une point..), sauf quand elles donnent un autre sens à la phrase ! « L’idée d’Internet […] est de rendre l’accès aux choses faciles » !! Cela sous-tend que l’on parle du contenu ; les « choses faciles » étant alors les femmes dénudées ! A revoir !

    Et sinon, qu’en pensez-vous ? Qu’en est-il en France ? Hormis le mot « hécatombe », il n’y a pas de prise de position ?
    ( De plus, il n’y a pas de différence de couleur entre les liens externes et internes, c’est très frustrant ! Du coup je ne clique plus, car je ne suis pas intéressé par les tags.)

    Ne prenez pas ces petites remarques trop négativement ! Je me plais à lire des articles sur votre site, et vous souhaite le meilleur. Je vous suis quasi-quotidiennement, et je suis content de voir un nouvel arrivant sur la toile. Mais il y a des variations de style et de qualité très fortes sur votre site, alors peut-être certains contenus devraient être moins mis en avant ? Mais bon, j’imagine que le tag « porno » fait certainement plus de vues que d’autres…
    Alors profitons-en, tant on peux en parler, tant qu’on y a accès !

    Mauvaise langue ? Je ne crois pas. Je suis tatillon et toujours enclin à critiquer la forme et le fond. Je chasse le journalisme jaune. Et je consulte des sites pornos.

    Je vous souhaite bon courage pour la suite.
    John, l’anti-jaune.

    Répondre
    • Chrystel Cx 15 mai 2012 à 12 h 41

      Bonjour,
      Si la loi est adoptée, l’accès aux sites pornographiques sera bel et bien interdit pour tous les internautes. Des dérogations seront ensuite disponibles pour ceux qui en feront la demande. Pour le mot « chose », je l’ai remplacé par « contenu » pour être plus généraliste comme l’explique le journaliste du Guardian. 
      Pour différencier tags et liens, c’est en cours mais en passant quelques secondes la souris sur le mot, ce vers quoi il redirige s’affiche (normalement).
      Merci pour le commentaire, j’ai appris une nouvelle chose : le journalisme jaune ;)

      Répondre
      • Iam_John_John 16 mai 2012 à 16 h 39

         Merci pour vos retours, et bon courage pour la suite,

        Répondre
    • Vaelentin 15 mai 2012 à 12 h 57

      Merci de ton commentaire Iam_John_John ! 
      En ce qui concerne les liens internes (vers tags) je l’ai purement & simplement désactivé ce matin. 
      Il y a toujours la grande hésitation entre soigner son référencement et améliorer le confort de lecture… je ne veux pas sacrifier le second pour le premier.

      A bientôt ;)

      Répondre
      • Iam_John_John 16 mai 2012 à 16 h 38

        Merci d’avoir pris le temps de me lire,
        Bonne continuation !

        Répondre
    • Vaelentin 16 mai 2012 à 19 h 06

      Merci beaucoup ! C’est génial ! 

      Répondre
      • etrondetrond 16 mai 2012 à 19 h 18

         Merci :)

        Répondre

Postez un commentaire