Extreme Deep Field : Hubble nous dévoile la plus lointaine photo de l’univers

Les astronomes de la NASA nous offrent un cliché pris par le télescope Hubble nous montrant l’Univers à ses origines, il y a plus de 13 milliards d’années…

De par les lois de la lumière et de sa vitesse, filmer le fond de l’univers, le plus loin possible, c’est aussi remonter dans le temps, et pas seulement dans l’espace. Une galaxie située à 3 millions d’années lumières du système solaire nous apparaît telle qu’elle était il y a 3 millions d’années : la distance qu’il a fallu à la lumière pour parvenir jusqu’à nous.

Hubble est parvenu à prendre un cliché comportant des galaxies situées à plus de 13 milliards d’années-lumière (13,2 exactement). Autrement dit, le télescope de la NASA a photographié l’Univers tel qu’il était il y a 13 milliards d’années, soit 500 millions d’années après sa naissance, après le Big Bang.

Pour fournir cette photographie, qui ne représente qu’une parcelle de l’univers (la constellation de Fourneau), cliché qui s’inscrit dans le cadre du projet « Extreme Deep Field », il aura fallu 10 années de pose, pour accumuler le temps d’exposition nécessaire afin de révéler le maximum d’astres.

Le prise de vue est impressionnante : on y voit une myriade de galaxies, dont on perçoit distinctement les formes. Des milliers de galaxies, soit des milliers de milliards d’étoiles : à donner le tournis. Regarder ce cliché, ou plutôt le contempler, c’est un peu s’élargir soi-même aux dimensions de l’infini, acquérir une pensée cosmique. Qu’est donc la Terre au milieu de cette univers démesuré ?

Hubble1 Extreme Deep Field : Hubble nous dévoile la plus lointaine photo de lunivers

La parcelle de l’Univers visible sur le cliché apparaît ici en bleu.

Pascal déjà, le philosophe français, en plein XVIIème siècle, alors que les premiers téléscopes performants annonçaient la terrible nouvelle de l’infinité de l’univers, mettant en branle l’idée selon laquelle le monde était fini, et la Terre au centre, Pascal donc s’exclamait, empli de peur et de surprise : « Le silence de ces espaces infinis m’effraie ». Qu’aurait-il pensé de ce bijou que nous ramène Hubble ?

13 milliards d’années : Hubble bat son record avec cette prise de vue baptisée « Extreme Deep Field ». En effet, en 2004, une autre photographie, prise selon les mêmes méthodes, avait été présentée, baptisée « Ultra Deep Field », donnant à voir l’univers âgé de 800 millions d’années.

Et après ? On peut en effet se demander : à quand une photographie du Big Bang, de l’Univers des premières secondes ? … C’est à cette remontée dans le temps et vers l’origine de tout que les scientifiques de la NASA s’attellent désormais.

Hubble Telescope Reveals Farthest View 12df21fe5884d2be0d3124bbcd7f88311 Extreme Deep Field : Hubble nous dévoile la plus lointaine photo de lunivers

Hubble a scruté pendant 10 ans la même parcelle de l’Univers, le temps d’accumuler le temps d’exposition nécessaire pour révéler les étoiles les plus lointaines, et par conséquent les moins lumineuses.

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

0 réponses à Extreme Deep Field : Hubble nous dévoile la plus lointaine photo de l’univers

Postez un commentaire