Etre riche et financer ses projets par le crowdfunding

On imagine toujours que nos donations sur des sites de crowdfunding vont dans la poche de bricoleurs débrouillards vaguement désargentés mais géniaux. Ils déploient des trésors d’inventivité que toute la sueur et l’huile de coude du monde ne suffit pas à financer.

défilé crowdfunding chute Etre riche et financer ses projets par le crowdfunding

Une riche idée

En principe, Kickstarter permet donc de financer au moins en partie ces projets ambitieux pour qu’ils soient mener à bien. D’où cette idée qu’un mécénat sur Internet peu exister via le crowdfunding. Mais peut-on être riche et financer des projets en faisant appel au bon cœur des internautes sans se faire huer ?

Certains ont bien compris qu’un large panel de porteurs de projet est potentiellement admissible sur les sites de ce type. Il n’est pas nécessaire de manger des pâtes au beurre pendant des mois pour être sélectionné par certaines plateformes.

Du coup, une styliste millionnaire et ex-starlette de la série The Hills sur MTV fait un appel aux dons sur Indiegogo pour monter un défilé de mode avec ce qu’il faut de dj branchés et de modèles de renom. Whitney Port espère amasser 50 000 dollars pour que le défilé puisse se dérouler à la Fashion Week de New York. Alors qu’elle en possède plusieurs millions. Absurde.  Difficile donc de voir l’intérêt de cette aumône 2.0, si ce n’est de fédérer d’une manière non conventionnelle sa communauté de « fans ».

Prolos 2.0

Il s’agit plus d’une opération communication virale que d’une levée de fond salvatrice. On notera toutefois que la superstar n’a pas lancé son appel aux dons sur Kickstarter car cette plateforme est réservée à des projets plus exigeants qu’un simple événement. Pour l’instant, Whitney Port a levé 2 500 dollars alors qu’il lui reste 39 jours pour atteindre son objectif.

A croire que les internautes ont bien senti l’escroquerie. Ne donnez pas inutile.

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

Une réponse à Etre riche et financer ses projets par le crowdfunding

  1. Gabrielle 6 août 2012 à 12 h 27

    Je comprends tout à fait ce sentiment d’injustice quand des « riches » utilisent des plateformes qui ont pour but faciliter l’accès au financement aux porteurs d’idées créatives manquant de fond propre.

    Mais je tiens à apporter une nuance, le crowdfunding ca n’est pas que de l’aumône 2.0! Le crowdfunding peut prendre la forme d’equity crowdfunding ou les internautes achètent des parts sociales dans les start-up qu’ils soutiennent financièrement. C’est le modèle adopté par smartangel ou anaxago.com.

    Répondre

Postez un commentaire