Cours d’histoire : de l’ARPANET à l’INTERNET pour un monde connecté

2004 Times Square 0002 1 Cours dhistoire : de lARPANET à lINTERNET pour un monde connecté

Vers un monde connecté

Lundi 11 Mars 2024. Lycée Xavier Niel, Paris.

Bonjour jeunes gens. Comme la semaine passée (le cours ici), nous allons revenir sur l’histoire d’internet. Lundi dernier, nous avions vu comment les tous premiers réseaux de partage s’étaient développés, et notamment le projet ARPANET. Aujourd’hui, tout en essayant de garder de la limpidité dans le propos, nous reviendrons sur des notions techniques qui ont permis de passer de ses réseaux « primitifs » à l’internet dans sa version sommaire. Allons-y.

Nous sommes donc en 1974, et l’Union Internationale des Télécommunications a développé les réseaux à ordonnance de paquets, ce qui est grossomodo un système de découpage des données, en ayant poursuivi des recherches de la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), élaboratrice de l’ARPANET. L’UIT s’est toutefois servie d’une autre forme de réseau dite X.25, un protocole plus pratique, qui est toujours utilisé de nos jours. Ce X.25 était adapté pour servir dans les entreprises : un pas de plus vers la mondialisation.

En 1979, plusieurs évènements font avancer les choses. D’abord, Compuserve devient le premier réseau à proposer un courriel électronique. C’est pourtant en 1971 que cette idée fut développée par Ray Tomlinson, un ancien de l’ARPANET. Il mit au point deux logiciels nommés SNDMSG (Send Messages) et CPYNET. Le premier permettait de laisser un message sur un même ordinateur entre deux utilisateurs, tandis que le second permettait d’envoyer un fichier à un ordinateur connecté au même réseau. En associant ces deux programmes, il comprend qu’il peut envoyer un message à un PC quelconque du moment qu’il est connecté au réseau. Et dans le même temps, il distingue l’utilisateur et le réseau en utilisant le @ qui précède donc ledit réseau.

- C’est bien tout ça monsieur, mais il disait quoi ce mail ?
- Et bien, je ne suis pas sûr que ce fameux Ray Tomlinson en soit très fier, mais ce mail issu d’une petite révolution informatique, contenait, je cite : « QWERTYUIOP ». Merveilleux n’est-ce pas ?

Bref, retour en 79 où Compuserve propose également un support technique aux propriétaires d’ordinateurs personnels : l’ancêtre de l’assistance de fournisseurs. La même année, deux étudiants américains de l’université Duke utilisent des scripts utilisant l’interface développée par Stephen Bourne, nommée Bourne Shell, pour interférer avec une université voisine. Ce réseau d’hôtes appelé Unix to Unix Copy Protocol (UUCP), se répand, et reste dans la lignées de ses prédécesseurs X.25 et ARPANET.

Pour en terminer rapidement avec ces histoires compliquées, un nouveau protocole est développé dès 1977 et financé par la DARPA : le TCP/IP, qui est l’ensemble des protocoles utilisées pour le transfert des données sur internet. Ce dernier est véritablement le ciment de l’internet tel qu’on le connait, et c’est le 1er janvier 1983 qu’il devient le seul utilisé par l’ARPANET. Le TCP/IP permet aux réseaux de s’étendre.

Nous y voilà, au milieu des années 80, lorsque l’ARPANET et la National Science Foundation commencent leur fusion. C’est à cette époque que le mot « Internet » est utilisé pour la première fois, et signifiait « un réseau mondial étendu utilisant le protocole TCP/IP« . Les quelques réseaux outre-atlantique, comme celui de l’University College de Londres, remplacent leur « vieux » protocole par celui-ci. L’internet devient MONDIAL.

Cette version primitive de l’internet tel qu’on le connait colonise l’Europe dans les années 80, allant même jusqu’à conquérir l’Asie à la fin de cette même décennie. Le monde connecté était né, et la génération de vos parents par la même occasion !

le cours dhistoire Cours dhistoire : de lARPANET à lINTERNET pour un monde connecté

Le cours d’Histoire revient sur les grands événements qui ont marqué l’Histoire d’Internet, de sa création jusqu’à nos jours.

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

0 réponses à Cours d’histoire : de l’ARPANET à l’INTERNET pour un monde connecté

Postez un commentaire