Apple rejette un iBook qui mentionne Amazon

weblitterature Apple rejette un iBook qui mentionne Amazon

Mentionner le site internet Amazon dans un livre vendu sur l’iBooks n’est pas de l’intérêt d’Apple. Pour faire cours à cette pseudo concurrence, Apple a exigé que l’auteure de ce livre modifie son contenu. Une pomme qui a du mal à passer.

Holly Lisle leçon 6 Apple rejette un iBook qui mentionne Amazon

Le livre refusé par Apple

Apple possède plusieurs magasins en ligne comme  iTunes, App Store et iBooks qui permettent d’acheter des contenus culturels (musique, livres, films, séries) et des applications. Sa politique pourrait se résumer avec une main de fer dans un gant de velours. Cette dernière, très stricte de publication a frappé une nouvelle fois la semaine dernière. Très ferme sur les contenus violents ou érotiques, Apple a cette fois refusé à plusieurs reprises la publication d‘un livre d’apprentissage. L’auteure, Holly Lisle, a publié sur son blog un post où elle explique son combat.

Apple a rejeté à deux reprises son livre « How To Think Sideways Lesson 6: How To Discover (Or Create) Your Story’s Market« , littéralement « Comment penser autrement, leçon 6 : comment découvrir (et créer) son étude de marché« . La première fois, il était question de liens dans le livre numérique qui renvoyaient à Amazon, magasin en ligne concurrent d’Apple. L’auteure se plie à la demande, supprimer les liens et renvoie à approbation son livre. Mais cela ne suffit plus à Apple.

Cependant, je ne négocierai pas avec un distributeur à la vision aussi fermée. On ne dit pas à  quelqu’un « Les liens sont le problème » et ensuite, quand cette personne a accepté la demande de changement et retiré les liens, changer d’avis et dire « Non, non. C’est le contenu le problème. Vous ne pouvez pas mentionner Amazon dans votre leçon« .

Suite à cette demande de remaniement de ses livres, Holly Lisle a décidé de retirer de l’iBooks sa collection « How To Think Sideways » ainsi que tous ces autres livres. Elle dément qu’Apple s’apparente à la censure, justifiant que seuls les gouvernements et les armées peuvent censurer, mais décrit la décision comme « incroyablement stupide« . Désormais, seuls trois sites marchands pourront vendre ses livres : Amazon et Barnes&Noble.

Source.

Inscrivez-vous à la newsletter de Web & Tech

0 réponses à Apple rejette un iBook qui mentionne Amazon

Postez un commentaire